Laine de verre

Pourquoi la laine de verre est-elle un si bon isolant ?

28/11/2019
  • News
glaswolisolatie
Vous comptez isoler ou rétro-isoler votre habitation ? Excellente idée, mais encore faut-il choisir l’isolant idéal pour votre projet. Face à la difficulté de la tâche, il peut donc s’avérer utile de savoir comment chaque matériau est produit et d’où il tire ses performances d’isolation. Pour vous aider, voici d’ores et déjà quelques explications au sujet de la production et du fonctionnement de la laine de verre.
 

Comment la laine de verre est-elle produite ?

Si vous analysez de la laine de verre au microscope, vous constaterez qu’elle est constituée de longues fibres qui ne sont autres que de fins fils de verre, entre lesquelles est emprisonné de l’air. Ceux-ci sont fabriqués à partir de verre en fusion, qui est liquéfié et centrifugé au travers de petits trous. Ce processus permet donc de fabriquer des fils qui, à l’image de la barbe à papa, forment un amas volumineux. Ils sont ensuite transportés sur un convoyeur à bande et recouverts d’un liant, une substance permettant aux fibres de s’agréger et de former un panneau d’isolation.

Les performances isolantes de la laine de verre

Entre les fils qui constituent les panneaux de laine de verre stagne, comme emprisonné par les fibres, de l’air ambiant. Or, l’air immobile est connu pour être un isolant exceptionnel. Son principal avantage est en effet de conserver ses propriétés au fil du temps puisqu’il est, contrairement aux gaz, non volatil. Résultat ? La laine de verre ISOVER conserve ses propriétés isolantes pour de longues années, même plus de 55 ans après sa pose. Enfin, le second avantage lié à la structure de la laine de verre est sa grande flexibilité et donc sa facilité d’utilisation. Les panneaux de laine de verre peuvent notamment être roulés, ce qui en facilite le transport et la pose dans n’importe quel espace à isoler.

Un matériau d’isolation durable

La laine de verre ISOVER doit sa durabilité à son extrême longévité, mais également à sa composition en verre recyclé. Depuis sa phase de production jusqu’à sa réutilisation en flocons à insuffler dans les murs creux, ce matériau fait preuve d’un respect de l’environnement inégalé.

Vous êtes intéressé(e) par les qualités de la laine de verre et souhaitez l’utiliser pour l’isolation de votre maison ? N’hésitez pas à nous contacter !

Laine de verre : dites adieu au modèle économique linéaire

26/09/2019
  • News
glaswolisolatie duurzaam
L’économie circulaire apporte une solution au modèle économique classique « take-make-waste ». Les isolants en laine de verre en sont le parfait exemple !

Le réchauffement climatique ne ment pas : l’Homme a trop longtemps consommé sans compter, au détriment de l’environnement dans lequel il vit. Face à ce constat amer, un nombre croissant de personnes choisissent donc de vivre durablement, entre autres grâce à l’isolation de leur logement, et se distancient du modèle économique classique « take-make-waste » (prendre-faire-jeter) selon lequel les matières premières et l’énergie sont utilisées afin de produire des biens qui, après consommation, atterrissent immédiatement à la poubelle. Heureusement, l’économie circulaire apporte une solution à ce modèle économique linéaire. Comment ? Voyons-le avec la laine de verre, un isolant durable !

L’économie circulaire

Alors que l’ancien modèle économique « take-make-waste » possède un caractère linéaire, l’économie circulaire tente quant à elle de mettre en place un cycle dont le point de départ serait aussi le point d’arrivée. En d’autres mots, l’objectif est de produire des matériaux et biens à la durée de vie aussi longue que possible qu’il suffit ensuite de recycler pour en faire de nouveaux produits. Ce type d’économie favorise donc le plus possible la production et l’utilisation de matériaux naturels et/ou recyclés.

La laine de verre, une durée de vie d’au moins 50 ans !

La durée de vie de la laine de verre fait partie de ses caractéristiques les plus prometteuses. En effet, ce matériau garantit non seulement une excellente isolation thermique et acoustique, mais la garantit aussi sur une période de plus d’un demi-siècle. Comment le savons-nous ? Eurima, l’European Insulation Manufacturers Association, a soumis à des tests la laine de verre présente dans des bâtiments arrivés en fin de vie après une cinquantaine d’années. Les résultats furent sans appel, puisque le matériau offrait les mêmes performances qu’au moment de sa pose. Il n’est d’ailleurs pas impossible que la laine de verre présente dans ces bâtiments aurait encore rempli son rôle durant de longues années, si seulement les bulldozers n’étaient pas entrés en action. Mais ça, ISOVER ne sera malheureusement jamais en mesure de le vérifier…

Un matériau d’isolation « vert »

La laine de verre est fabriquée à partir de verre recyclé et de matières premières naturelles comme le sable et la chaux. Dès sa phase de production, elle est donc extrêmement respectueuse de l’environnement. En outre, n’oublions pas que la laine de verre peut être recyclée une fois arrivée en bout de vie. Elle peut ainsi être reconvertie en laine à insuffler ou utilisée pour d’autres applications isolantes.

Vous souhaitez isoler votre logement à la laine de verre ? Nos experts répondent volontiers à vos questions

Rétro-isolation d’un mur creux : réalisez d’abord une visite d’évaluation

20/06/2019
  • News
evaluatiebezoek
Avant d’isoler un mur creux en y insufflant de la laine de verre, demandez une visite d’évaluation par un expert. Toutes les infos à ce sujet dans cet article !
Votre habitation compte plusieurs murs creux que vous souhaitez isoler ? Une des solutions qui vous sera certainement proposée est d’y insuffler des flocons de laine de verre, un travail qui doit être effectué par un professionnel. Cependant, avant de laisser cet expert isoler vos murs, il importe que vous planifiiez une visite d’évaluation. Cet article vous en dit plus sur cette étape essentielle.

Quel est l’intérêt d’une visite d’évaluation ?

Pour isoler un mur creux, il va de soi que votre maison doit disposer d’un mur… creux, mais il ne s’agit pas du seul et unique critère. Il faudra en effet déterminer de quoi est composé votre mur à l’intérieur et à l’extérieur, ce que pourra déterminer un expert lors d’une visite d’évaluation. Il pourra ainsi vérifier :
  • si la façade a été correctement construite. Il arrive en effet que la façade ne puisse pas supporter ce type de travaux et que la peinture ou la faïence qui habille la façade doive être d’abord retirée. En outre, il importe que votre mur soit perméable.
  • la présence de ponts thermiques. Des restes de mortier ou d’autres dépôts peuvent influencer l’efficacité de l’isolation. Pour le déterminer, l’expert utilisera un endoscope.
  • la profondeur de la coulisse du mur creux. Celle-ci doit mesurer au moins 5 centimètres. Cette mesure déterminera la quantité d’isolant qui devra être insufflée.
Une fois que l’entrepreneur aura examiné les différents aspects de votre mur creux, il est possible qu’il vous propose de réaliser également d’éventuels travaux de réparation avant de vous soumettre un devis pour l’isolation.

Trouver le bon entrepreneur

Ne comptez pas sur n’importe qui pour effectuer cette visite d’évaluation. La rétro-isolation d’un mur creux doit être réalisée par un professionnel. Dès lors, ISOVER travaille en collaboration uniquement avec des partenaires professionnels qui ont suivi une formation approfondie.

Après la visite d’évaluation

Dès que vous avez accepté l’offre, les entrepreneurs se mettent au travail tout en respectant à la lettre les mesures techniques et de sécurité que requiert cette méthode d’isolation. Un technicien se chargera de forer de petits orifices dans les joints de votre mur, pendant qu’un autre insufflera la laine de verre par ces mêmes trous. Ceux-ci sont ensuite soigneusement rebouchés à l’aide de ciment de la même couleur que vos joints, pour un résultat invisible.

Vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur notre méthode de travail ? N’hésitez pas à contacter nos experts.
 

Isolation acoustique de la toiture : les points de vigilance

28/02/2019
  • News
akoestisch isoleren dak
Vous êtes à la recherche de la parfaite isolation pour votre voiture ? Ne perdez alors pas de vue les performances acoustiques du matériau d’isolation choisi !
Vous cherchez la meilleure solution d’isolation pour votre toiture ? Dans ce cas, soyez vigilant aux performances thermiques de votre isolant, mais ne négligez pas pour autant ses performances acoustiques. En effet, un isolant n’est pas l’autre et ne réduira pas toujours les nuisances sonores de la rue autant qu’un autre. Voici donc à quoi faire attention lors du choix de votre isolant. Vous verrez, vous dormirez bientôt comme un loir !

Quelle est la meilleure solution d’isolation acoustique ?

Vous pouvez aujourd’hui attendre de bonnes performances thermiques de la plupart des matériaux d’isolation, mais il en va autrement lorsqu’il est question des performances acoustiques. C’est notamment ce qu’a démontré une étude commandée par ISOVER à un laboratoire externe. Les performances acoustiques offertes par trois solutions d’isolation pour toitures à chevrons et à pannes ont ainsi été testées. Voici les résultats à performances thermiques comparables.
 
Solution d’isolation Performances acoustiques (bruits aériens)
Panneaux synthétiques : 12 cm
 
Rw (C;Ctr) = 38(-3;-8)
Double couche d’Isoconfort 35 : 6 cm entre les chevrons et 12 cm supplémentaires soutenus par une structure en bois
 
Rw (C;Ctr) = 45(-5;-11)
Double couche d’Isoconfort 35 : 6 cm entre les chevrons et 12 cm supplémentaires soutenus par le système Suspente PlaGyp® I
 
Rw (C;Ctr) = 49(-3;-10)
 
La dernière solution d’isolation s’est révélée être la plus efficace en matière d’acoustique. Suspente PlaGyp® I est un système de fixation pratique permettant de poser rapidement une couche d’isolation supplémentaire. Grâce aux suspentes uniques de ce système, le nombre de points de fixation est réduit et les ruptures de l’enveloppe isolante sont moins nombreuses. Par rapport à une isolation identique avec système de fixation en bois, vous gagnez donc 4 dB d’isolation acoustique supplémentaires !

Prendre tous les éléments en considération

La laine de verre est un isolant acoustique au même titre qu’elle est un excellent isolant thermique, ce qui n’est pas le cas des panneaux d’isolation rigides. En outre, il existe des différences entre les performances thermiques « réelles » et « théoriques » des matériaux d’isolation ? Pourquoi ? Car une pose de qualité est essentielle pour atteindre un résultat d’isolation satisfaisant dans la pratique, en particulier pour les panneaux rigides. Les personnes qui se concentrent aveuglément sur les performances thermiques d’un isolant passent donc à côté d’informations cruciales ! Il est vrai, par exemple, que 18 cm de laine de verre sont nécessaires pour atteindre les mêmes performances thermiques que 12 cm de panneaux rigides. Cependant, la laine de verre utilisée pour les solutions d’isolation une et trois de notre test permettent de réduire les nuisances sonores de plus de moitié !

Ce n’est pas la densité qui compte, mais l’épaisseur

L’isolation à base de laine de verre fonctionne selon le principe de masse-ressort-masse : deux masses sont séparées par un matériau d’isolation flexible faisant office de « ressort » qui absorbe les vibrations sonores. Lorsque des ondes sonores provenant de l’extérieur font vibrer le revêtement de toiture, la laine minérale absorbe ces vibrations indésirables. Fortement réduit, le son est ensuite transmis à la finition intérieure telle que des profilés et plaques de plâtre de Gyproc®. Sachez que la densité (kg/m²) de la laine de verre ne joue aucun rôle dans l’atténuation des ondes sonores, contrairement aux fausses affirmations qui circulent sur le marché. L’épaisseur de la couche de laine de verre, en revanche, joue un rôle prépondérant. Grâce à une couche de 20 à 22 cm de laine de verre, les résultats seront par exemple optimaux.
 
Envie d’en savoir plus au sujet de l’isolation thermique et acoustique de votre habitation ? Contactez nos experts ou jetez un œil à notre dossier mur !

4 conseils pour protéger son habitation du feu

14/02/2019
  • News
brandveilige woning
Votre habitation est-elle suffisamment protégée contre le feu ? Découvrez dans cet article quelques conseils pour protéger votre logement des incendies !
Pas un jour ne passe, ou presque, sans que les journaux télévisés annoncent la destruction d’un logement par les flammes. Pas étonnant, dès lors, qu’un nombre croissant de personnes se questionnent au sujet du degré de protection de leur maison ou appartement face au feu. Dans cet article, nous vous prodiguons quelques conseils utiles pour protéger votre habitation du feu et ne jamais avoir à vivre une telle catastrophe !

1.Une habitation résistante au feu dès sa construction

Des mesures peuvent être prises à tout moment pour mieux protéger son habitation du feu, mais sa résistance face aux flammes dépendra avant tout de ses matériaux de construction. Le bois, par exemple, est connu pour être un matériau de construction extrêmement inflammable. C’est la raison pour laquelle les parois des habitations à ossature bois sont toujours recouvertes de plaques de plâtre résistantes au feu et d’un isolant ignifuge, tel que la laine de verre. Oui, vous avez bien lu : le matériau d’isolation joue lui aussi un rôle crucial dans la résistance au feu d’une habitation. Contrairement aux plaques d’isolation rigides en matériaux synthétiques, la laine de verre est par exemple ignifuge. Résultat ? Si vous décidez d’isoler vos murs creux avec de la laine de verre, vous profiterez de la classe de résistance au feu la plus élevée, à savoir la classe A1.

2.Installez des détecteurs de fumée

Si un feu se déclare en pleine nuit, les chances que vous vous réveilliez à temps pour échapper aux flammes sont extrêmement faibles. Installez donc suffisamment de détecteurs de fumée pour que vous et votre famille puissiez quitter à temps votre habitation.

3.Prenez vos précautions en cuisine

Un accident n’est jamais aussi vite arrivé qu’en cuisine. De plus, ce qui n’est au départ qu’un petit feu innocent peut vite se transformer en brasier incontrôlable. Heureusement, une couverture antifeu vous permettra d’éteindre en un rien de temps la plupart des petits feux.

4.Attention aux appareils électriques

Un défaut électrique est souvent à l’origine d’un incendie. Il peut s’agir d’une surcharge des câbles électriques ou d’un court-circuit résultant d’une mauvaise isolation des fils. La bonne nouvelle ? Ces problèmes sont faciles à éviter :
  • Ne quittez jamais la maison lorsqu’un appareil électrique est allumé (machine à laver et sèche-linge compris).
  • Ne placez pas de matériaux inflammables à proximité d’appareils émettant de la chaleur.
  • Faites contrôler votre installation électrique chaque année.
  • Retirez la prise d’un appareil qui est complètement chargé.
     
Envie d’en savoir plus au sujet de la résistance au feu de la laine de verre ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Quelle est la durée de vie de la laine de verre ?

07/02/2019
  • News
isolatie vervangen
Avant d’investir dans un matériau d’isolation, il est normal de vouloir en connaître la durée de vie. Découvrez vite celle de la laine de verre !
Isoler son habitation représente un investissement financier de taille, sans oublier que la qualité du matériau d’isolation choisi se révélera déterminante pour votre confort de vie et vos dépenses énergétiques. Avant de mettre la main au portefeuille, il est donc préférable de savoir pendant combien d’années vous profiterez de votre investissement. Analysons dans cet article la durée de vie d’un isolant unique : la laine de verre !

Une durée de vie de (minimum !) 55 ans pour la laine de verre

Optez pour la laine de verre comme matériau d’isolation et vous ne serez pas déçu du résultat. Ignifuge, la laine de verre affiche des performances d’isolation thermique et acoustiques exceptionnelles et les conserve même 55 ans après sa pose, voire plus longtemps encore. Comment en sommes-nous aussi sûrs ? L’association Eurima (the European Insulation Manufacturers Association) a réalisé des tests sur des bâtiments voués à la destruction après 55 ans de bons et loyaux services. Sans doute leur isolation en laine de verre pouvait-elle encore remplir sa fonction durant de nombreuses années, mais aucune preuve n’a pu en être apportée compte tenu de la destruction des bâtiments. Sachant que la majorité des propriétaires procèdent à l’isolation de leur habitation vers l’âge de trente ans, il est toutefois raisonnable d’affirmer que la laine de verre les accompagnera tout au long de leur vie.

Une pose correcte est indispensable

Si vous souhaitez profiter au maximum de la longévité de la laine de verre, notez que cette dernière devra être correctement installée. Jouez donc la carte de la sécurité et faites appel à un entrepreneur agréé pour vos travaux d’isolation.

Durable à bien d’autres égards

La laine de verre est un matériau d’isolation pouvant être qualifié de durable si l’on considère qu’elle possède une longue durée de vie, mais elle est également durable à bien d’autres égards. Saviez‑vous par exemple que la laine de verre est fabriquée à l’aide de verre recyclé et de matière premières naturelles telles que le sable et le calcaire ? Inutile de préciser que ce matériau est donc respectueux de l’environnement et sans danger pour la santé. De plus, la laine de verre peut être recyclée en d’autres produits d’isolation une fois arrivée en fin de vie. Après une première utilisation, celle-ci reçoit donc une seconde chance sous forme, entre autres, de laine à insuffler de haute qualité.
Vous désirez obtenir plus d’informations au sujet des différentes applications de la laine de verre ? Nos collaborateurs se font un plaisir de vous aider.
 

Comment fonctionnent les matériaux d’isolation et les pare-vapeurs ?

27/06/2018
hoe werkt isolatie
Vous connaissez sans aucun doute les avantages d’une maison parfaitement isolée. Mais savez-vous Comment fonctionne l’isolation ? Nous vous expliquons comment fonctionne l’isolation à thermique et acoustique ainsi que les pare-vapeurs !
Les avantages d’une maison parfaitement isolée : climat intérieur agréable tout au long de l’année, besoins en chauffage réduits, facture d’énergie plus basse, maison toujours fraîche en été… En outre, si vous avez opté pour de la laine de verre isolante ISOVER, vous disposez d’une isolation phonique qui vous évitera d’être dérangé par le bruit de la rue ou des voisins. Mais à la question « Comment fonctionne un système d’isolation ? », peu connaissent la réponse. Dans cet article, nous expliquons comment agissent l’isolation à base de laine de verre et les pare-vapeurs !

Un climat intérieur agréable grâce à l’air immobile

L’air immobile est un excellent isolant. Les panneaux de laine de verre sont constituées de fibres hydrofugées qui sont reliées les unes aux autres par des raccords rigides. Des petits espaces sont ainsi créées qui capturent l’air sans utiliser de gaz supplémentaires. L’air immobile n’est pas conducteur de chaleur, ce qui signifie qu’en isolant votre maison vous bénéficierez d’un climat intérieur agréable et un confort de vie supplémentaire.

Comment fonctionne l’isolation acoustique ?

Contrairement aux panneaux isolants rigides, la laine de verre est également un excellent isolant acoustique grâce au principe masse-ressort-masse (deux masses, ou murs, sont séparées par un « ressort », ou couche isolante). Le son entre en collision avec la première couche et la fait vibrer. La liaison flexible (l’isolation en laine de verre) entre les deux couches absorbe ces vibrations et agit comme un amortisseur. En conséquence, le son qui est transmis à la seconde masse est fortement atténué. En outre, la laine de verre possède également une structure de fibre ouverte qui absorbe le son. Grâce à ces deux principes, vous pouvez profiter sereinement de votre demeure qui n’aura jamais été aussi calme.

Comment fonctionne un pare-vapeur ?

L’utilisation d’un pare-vapeur est indispensable lorsque vous isolez votre maison. Grâce à cette protection, vous évitez la création de fuites d’air dans l’enveloppe du bâtiment, ce qui est tout simplement essentiel pour une obtenir une isolation et une ventilation impeccables. Un système de ventilation mécanique avec récupération de chaleur, par exemple, ne fonctionne de manière optimale que si l’étanchéité à l’air est parfaite. Dans le cas contraire, l’air froid pénètre à travers les fissures et empêche le système de ventilation de fonctionner correctement.

Mais comment un pare-vapeur fonctionne-t-il exactement ? Un pare-vapeur est une couche étanche à l’air qui — si elle est placée correctement (les couches doivent se chevaucher d’au moins dix centimètres et êtres bien scellées) — empêche la condensation de la vapeur d’eau d’entrer dans la structure de votre toiture. Vous évitez ainsi les problèmes d’humidité et la formation de moisissures.

Vous voulez en savoir plus sur l’isolation de la laine de verre ? Nos experts seront heureux de vous aider !

Qu’est-ce qu’un mur creux et quel est le matériau idéal pour l’isoler ?

16/05/2018
wat zijn spouwmuren
Connaissez-vous la définition exacte d’un mur creux ? Savez-vous quel est le matériau le plus indiqué pour isoler ce type de mur ? Non ? Voici les réponses à vos questions !
Lorsqu’il s’agit de réaliser des économies d’énergie, l’importance d’une bonne isolation des murs creux de son habitation ne reste plus à démontrer. A juste titre, d’ailleurs, puisqu’isoler la coulisse d’un mur creux permet de réduire les déperditions thermiques de moitié voire de deux tiers ! Mais connaissez-vous la définition exacte d’un mur creux et le matériau le plus indiqué pour isoler ce type de mur ? Non ? Voici les réponses à vos questions !

Comment reconnaître un mur creux ?

Un mur creux est un ouvrage de maçonnerie composé de deux murs de même épaisseur séparés par un vide appelé coulisse. Cet espace entre les murs vise à éviter la formation d’humidité et peut être rempli avec un isolant pour un plus grand confort thermique au sein de l’habitation.

L’idée est séduisante, mais comment savoir si votre habitation est composée d’un ou plusieurs murs creux pouvant être isolés ? Première solution : consulter les plans de construction. Vous y apercevez un espace entre les murs intérieurs et extérieurs ? Il s’agit alors probablement d’une coulisse.

L’année de construction de votre habitation peut aussi vous fournir un indice sur la présence de murs creux. Avant 1920, par exemple, les habitations étaient construites sans murs creux. Entre 1920 et 1980, la construction de murs creux s’est généralisée et les habitations bâties durant cette période en sont probablement dotées. Après 1980, les habitations étaient non seulement construites avec des murs creux, mais aussi isolées la plupart du temps.

Enfin, dernière méthode pour déterminer la présence ou non d’une coulisse, mesurer l’épaisseur du mur. Ce dernier mesure 25 cm d’épaisseur ou plus ? Il s’agit alors probablement d’un mur creux. Dans le cas contraire, la coulisse est extrêmement étroite ou tout simplement absente.

Les avantages de l’isolation pour mur creux à base de laine de verre

Maintenant que vous savez ce qu’est un mur creux et si vous en avez dans votre habitation, il est temps de choisir le bon matériau pour leur isolation. Que vous construisiez ou rénoviez votre maison, la laine de verre est toujours un choix sûr. En voici les avantages :
 
  • Même lorsque la surface intérieure de la coulisse présente des irrégularités, les raccords entre les panneaux de laine de verre et avec le mur porteur sont parfaits grâce à la flexibilité du matériau. Les panneaux conviennent par ailleurs à tous les murs creux et ne demandent pas d’élargir les fondations.
  • Grâce à la laine de verre, isoler devient économique : les panneaux sont posés rapidement et le volume des chutes est réduit de 5 % par rapport aux panneaux rigides.
  • La laine de verre est durable à tous points de vue. Elle est composée en grande partie de verre recyclé et, selon une étude réalisée par Eurima, présente des performances toujours aussi bonnes 55 ans après son installation.
  • Un panneau ISOVER Multimax 30 de 12 cm d’épaisseur suffit à répondre à la norme PEB (Umax 0.24 W/m²K).
  • ISOVER Multimax 30 appartient à la meilleure classe de feux, à savoir la classe A1.

En savoir plus à propos de l’isolation des murs creux ? Nos experts vous aident volontiers.

Le coach Q-ZEN apprend la Wallonie à construire Q-ZEN

20/03/2018
  • Communiqué de presse
QZENRGBweb
Pour inciter les candidats constructeurs wallons à construire Q-ZEN (Quasi-Zéro Energie) dès à présent au lieu d’attendre la limite obligatoire de 2021, la plateforme www.construireQ-ZEN.be est lancée aujourd’hui, jour d’ouverture de Batibouw. Sur ce site, le coach Q-ZEN explique clairement qu’il est actuellement déjà faisable et abordable de construire selon les normes de demain et ce que construire Q-ZEN signifie concrètement dans la pratique.
 
Selon la directive européenne EPBD (Energy Performance of Buildings Directive), toute nouvelle habitation construite en Europe doit répondre aux normes NZEB (Nearly Zero Energy Building). Les autorités flamandes ont traduit cette directive en 2013 sous la dénomination BEN (Bijna-EnergieNeutraal). Les autorités wallonnes quant à elles parlent depuis l’année dernière de la norme Q-ZEN.
 
Toute nouvelle habitation, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, est qualifiée Q-ZEN lorsqu’elle répond à certaines conditions en matière de performance énergétique, étanchéité à l’air, ventilation, demande de chaleur, transmission de chaleur, production de chaleur et risque de surchauffe. Ces conditions sont affichées sur www.construireQ-ZEN.be (voir le bouton : c’est quoi, Q-ZEN ?) mais sont encore très théoriques pour de nombreux maîtres d’ouvrage.
 
Pour expliquer clairement ce que cela signifie concrètement de construire Q-ZEN, plusieurs leaders du marché du bâtiment en Flandre se sont déjà associés en 2014 pour réaliser le site www.iedereenBEN.be. Avec succès. Car 52% des constructeurs flamands construisent déjà Q-ZEN au lieu d’attendre 2021, la date d’obligation légale, pour devenir Q-ZEN.
 
Aujourd’hui, avec le lancement du site www.construireQ-ZEN.be, il est temps d’inciter les candidats constructeurs wallons à faire la même chose.
 
Pour inciter tous les wallons à devenir Q-ZEN, un coach Q-ZEN vous accompagnera sur le site et vous guidera au travers des 5 étapes à parcourir pour réaliser une habitation Q-ZEN : de ‘toiture et sol’, ‘murs extérieurs’, ‘verre et fenêtres’, à ‘ventilation’ et ‘chauffage et énergie renouvelable’. A chacune de ces étapes, des informations sont données sur les prescriptions légales, les solutions possibles, les distributeurs, des conseils de financement, …
 
www.construireQ-ZEN.be et www.IedereenBEN.be sont des réalisations en collaboration avec AXA Banque, Deceuninck, ISOVER, Recticel Insulation, Renson, Saint-Gobain Construction Glass, Viessmann et Wienerberger. Ils sont les précurseurs pour faire connaître aux candidats constructeurs tous les avantages et principes de la construction Quasi Zéro Energie.