2 minutes min

Enlever ou non une ancienne couche d’isolation ?

Vous désirez rétro-isoler votre logement, mais vous ne savez que faire de l’ancienne couche d’isolation ? L’enlever, la laisser ? ISOVER vous conseille..

Vous désirez prendre le taureau par les cornes et rétro-isoler votre habitation ? Sage décision ! Vous constaterez vite que les pertes de chaleur seront bien moins importantes en hiver et que vous répondrez plus facilement aux normes énergétiques, aussi strictes soient-elles. Toutefois, vous constaterez peut-être que votre habitation a déjà été isolée par le passé, bien qu’insuffisamment. Que faire dans ce cas de l’ancienne couche d’isolation ? L’enlever ou la laisser en place ? Voici les possibilités qui s’offrent à vous.

 

Isoler à la laine minérale

Si vous envisagez d’isoler votre logement à la laine minérale (vous auriez bien tort de ne pas le faire, compte tenu de ses nombreux avantages) et que l’ancienne couche d’isolation se compose elle aussi de laine minérale, la retirer ne sera pas nécessaire. En revanche, contrôlez que cette laine minérale de troisième âge soit encore en bon état.

 

L’ancienne couche isolante est recouverte d’un pare-vapeur

Si vous pouvez laisser en place la couche d’isolation existante, mais que celle-ci est recouverte d’un pare-vapeur, veillez à percer ce dernier à l’aide d’une paire de ciseaux ou d’un couteau pour que l’air puisse y circuler. Faites-en de même avec le papier kraft qui recouvrait autrefois certains produits à base de laine de verre. Pourquoi ne pas simplement recouvrir la couche d’isolation existante sans se soucier de son pare-vapeur ? La réponse est très simple : un pare-vapeur devra de toute façon être placé sur la nouvelle couche d’isolation, et si l’ancienne est encore dotée du sien, de l’humidité pourrait se développer entre les deux couches de laine de verre.

 

L’ancienne couche isolante se compose de panneaux d’isolation rigides

Lorsque l’ancienne couche d’isolation de votre logement se compose de panneaux rigides, vous saurez si vous pouvez la recouvrir d’une seconde couche de laine de verre en fonction de la valeur R des panneaux. En effet, cette dernière ne peut être inférieure au tiers de la valeur R de la nouvelle laine de verre. Bien qu’étanches à l’humidité, des panneaux rigides seront de préférence enlevés en cas de rétro-isolation d’un logement, en particulier s’ils sont particulièrement vieux, qu’ils ont été mal placés ou qu’ils sont ultrafins.