Isolation et ventilation, une combinaison en or

08/11/2017
isolation et ventilation
Bien isoler sa maison n’a de sens que lorsqu’elle est bien ventilée. Nous vous donnons un mot d’explication.
Envie de bénéficier d’un climat intérieur agréable, mais aussi d’une facture énergétique plus légère ? Dans ce cas, isoler avec soin l’ensemble de votre maison ne suffit pas. Vous devrez également disposer d’une ventilation adéquate. La combinaison de ces deux facteurs vous garantit un résultat optimal. Nous vous donnons un mot d’explication.

Bien isoler, c’est la clé

Impossible de ne pas chauffer nos habitations par le froid hivernal qui peut parfois s’abattre sur la Belgique. Pour maintenir sa facture énergétique à un niveau raisonnable, l’idéal est d’isoler au maximum son logement. Cela permet de réduire les pertes de chaleur au minimum et de bénéficier d’une douce chaleur en hiver ou encore d’une agréable fraîcheur en été. Cependant, isoler ne se résume pas à une question de confort thermique. Disposer d’une isolation efficace relève également d’une obligation légale pour les nouvelles constructions.

La ventilation, une nécessité

Une habitation mal ventilée ne laisse pas s’échapper l’air vicié et empêche l’air frais de rentrer. Impossible dans ce cas de disposer d’une bonne qualité de l’air, ce qui peut même engendrer des problèmes de santé. De plus, un système de ventilation correct facilite l’évacuation des substances nocives hors de votre logement. Parfait pour un climat encore plus agréable dans votre habitation. Les systèmes de ventilation contrôlée sont d’ailleurs obligatoires pour les nouvelles constructions.

Isolation et ventilation : des concepts inséparables

Nous ne le dirons jamais assez : dotez votre habitation d’une enveloppe isolante intégrale venant isoler vos murs, votre toit et votre sol sans interruption. Cependant, impossible d’envisager un excellent système d’isolation sans ventilation de qualité. Des ponts thermiques ou pire encore, des moisissures peuvent apparaître là où votre isolation a été mal posée. La vapeur d’eau présente dans l’air ambiant chaud et humide va venir se condenser sur les surfaces froides. Pensez par exemple au miroir de votre salle de bain lorsque vous prenez une douche bien chaude. Nous vous conseillons donc d’accorder une grande importance à des solutions d’isolation et de ventilation adéquates afin de bénéficier d’un climat intérieur sain.

Envie d’en savoir plus sur l’importance d’une ventilation de qualité ? Nos experts vous informent.

« Surisoler » : un véritable risque ?

02/11/2017
surisoler
Nous voulons tous isoler au maximum notre maison. Mais risque-t-on de la surisoler ? Nous vous donnons un mot d’explication.
Nous sommes encouragés de toutes parts à isoler notre maison de la cave au grenier. Nous investissons dans des matériaux isolants de qualité et faisons de notre mieux pour isoler au maximum notre habitation. Mais est-il possible de surisoler sa maison ? Distinguons le mythe de la réalité.

Plus isolé, donc plus performant ?

Si vous visez une bonne isolation acoustique de votre habitation, vous avez tout intérêt à isoler au maximum votre logement. Une construction dotée d’une isolation en laine de verre fonctionne selon le principe de masse-ressort-masse, ce qui signifie que les ondes sonores sont amorties par la structure fibreuse et poreuse de l’isolant. Plus la couche d’isolant est épaisse, moins vous entendrez de bruit. Néanmoins, dépassée une certaine épaisseur, il n’y a plus d’amélioration possible en matière de performance de votre isolation, tant sur le plan acoustique que thermique. Notez toutefois que surisoler ne jouera jamais en votre défaveur.

Surisoler, un risque d’humidité ?

On entend parfois que surisoler cause l’apparition de moisissures. Il serait dès lors impossible de se débarrasser de l’humidité qui finirait par causer des dégâts dans votre habitation. Cassons immédiatement le mythe : une isolation et une ventilation bien pensées sont essentielles à une habitation saine. Vous risquez uniquement de voir apparaître de la moisissure si votre isolation n’est pas étanche ou continue, ou si la ventilation est insuffisante.

La performance thermique de mon isolant dépend-elle de son épaisseur ?

La valeur lambda d’un matériau isolant détermine son degré d’isolation thermique. Cette valeur indique la conductivité thermique du matériau. Plus la valeur lambda est basse, plus la qualité d’isolation est élevée. Grâce à l’excellente isolation thermique de nos panneaux de laine de verre, vous n’aurez pas besoin de placer un isolant très épais. Douze centimètres d’ISOVER Multimax 30 suffisent par exemple à satisfaire aux exigences PEB actuelles pour l’isolation de vos murs creux.

Peut-on totalement combler un mur creux ?

Bien sûr ! A condition d’utiliser les bons matériaux et de bien placer l’isolation de vos murs creux. Optez pour une solution hydrophobe et souple telle que l’ISOVER Multimax 30. Ces panneaux de laine de verre évitent l’apparition de ponts thermiques en s’adaptant parfaitement les uns aux autres, mais aussi à la structure porteuse. Ces panneaux particulièrement performants sont tout indiqués tant pour le remplissage partiel que complet de vos murs creux.
En savoir plus sur l’isolation et l’étanchéité à l’air ? Nos experts vous informent.

Quatre conseils pour isoler intelligemment son habitation

11/10/2017
isoler intelligemment
Isoler intelligemment est tout un art. Entre le choix du bon produit d’isolation et le respect de la réglementation, les points d’attention sont nombreux !
Isoler intelligemment ne demande pas uniquement de faire appel à des professionnels, mais aussi de choisir son produit d’isolation de manière réfléchie et d’isoler dans le respect de la réglementation. Nous vous donnons quelques conseils pour y parvenir !

1. Choisir le bon produit d’isolation

Un matériau d’isolation n’est pas l’autre. Pesez donc bien le pour et le contre afin de trouver celui qui réponde le mieux à vos besoins. La laine de verre, par exemple, offre de nombreux avantages et constitue dès lors souvent un choix judicieux. Ce matériau isole parfaitement, aussi bien d’un point de vue thermique qu’acoustique. De plus, des panneaux de laine de verre présentent l’avantage d’être à la fois solides et flexibles. Vous réaliserez donc un raccord parfait entre les panneaux d’isolation, mais aussi entre les panneaux et la structure porteuse.

2. Une habitation étanche à l’air pour un confort optimal

La pose d’un bon matériau d’isolation est essentielle, mais assurer l’étanchéité à l’air l’est tout autant. L’objectif est de créer autour de l’habitation une enveloppe isolante sans aucune rupture. Cela signifie une isolation intégrale des murs, mais aussi des jonctions parfaites avec la toiture et la dalle de sol (elle aussi isolées). De plus, les pourtours des fenêtres et portes ne doivent présenter aucune fente ni interstice. Faites aussi attention aux perforations réalisées pour placer les prises électriques, spots lumineux, canalisations et câbles. Si leurs finitions ne sont pas bien soignées, elles risquent de former des ponts thermiques.

3. Isoler dans le respect de la réglementation

Une multitude de lois et réglementations vise à limiter notre consommation d’énergie, raison pour laquelle il n’est pas toujours aisé d’y voir clair et de s’y conformer. Heureusement, les produits d’isolation d’ISOVER sont conformes à la réglementation PEB et vous dispensent des calculs et estimations complexes.

4. Isolation durable = isolation intelligente

Isoler intelligemment, c’est aussi isoler de manière durable. Une isolation durable est non seulement plus respectueuse de l’environnement, mais est aussi plus avantageuse pour son installateur. La laine de verre, par exemple, est réutilisable. Elle se compose de 70 % de verre recyclé et de 30 % de matières premières inépuisables, telles que le sable et le calcaire. Inutile donc de vous inquiéter d’une éventuelle pénurie.
Vous désirez en savoir plus à propos de l’isolation intelligente ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Isolation de votre maison à ossature bois : comment faire ?

04/10/2017
Isolation maison à ossature bois
Rapidement construites, économes en énergie et confortables, les maisons à ossature bois deviennent très populaire. Comment les isoler ? Voici nos conseils.
Les maisons à ossature bois sont de plus en plus populaires, et cela n’a rien de surprenant. Une maison à ossature bois est construite aussi vite que l’éclair, mais aussi économe en énergie et très confortable… À la condition que vous isoliez bien votre maison, évidemment. Pour ce faire, soyez attentif aux points suivants.

Isoler entre la structure en bois

Pour votre maison à ossature bois, vous ne devez pas isoler les murs de brique ou les murs creux, comme on le fait traditionnellement. En effet, l’isolation vient se placer entre les montants verticaux de l’ossature bois. C’est pourquoi vous ne pouvez pas utiliser n’importe quelle sorte d’isolation. L’isolation doit avoir la bonne largeur pour s’insérer parfaitement entre les montants. Pour ce faire, Systemroll 1000-700-400 d’ISOVER est le produit qu’il vous faut. En effet, il offre tous les avantages connus de la laine de verre et garantit une isolation thermique et acoustique parfaite. Il est aussi à l’épreuve du feu, très facile à poser et, qui plus est, extrêmement durable.

Le pare-vapeur : la touche finale à l’isolation

Une maison à ossature bois se caractérise par une structure relativement légère. Cela vous permet donc de construire une fondation plus mince, ce qui est un avantage indéniable pour votre porte-monnaie. Contrairement à l’isolation traditionnelle de murs creux, la couche d’isolation d’une maison à ossature bois doit absolument être hermétique à l’air et l’humidité. Et pour ce faire, il vous faut y apposer un pare-vapeur. Le Vario® KM duplex s’adapte facilement au taux d’humidité dans l’air et assure un climat intérieur sain. Superposez les lés du pare‑vapeur sur une largeur d’au moins 10 cm pour obtenir un résultat parfait.

Insuffler de la laine de verre

Si vous voulez rétro-isoler une maison à ossature bois non isolée, vous pouvez utiliser la technique de l’insufflation. Les flocons de laine de verre sont insufflés dans l’ossature, l’isolant ainsi complètement. En remplissant chaque coin et chaque fissure, vous ne laissez aucune chance aux ponts thermiques. En outre, pas de déchet de coupe avec cette technique ! Pour la rétro-isolation de la structure en bois, veillez toutefois à toujours utiliser un pare-vapeur adapté, comme le Vario® KM Triplex.

Structure en bois, façade traditionnelle

Lorsque l’ossature de votre habitation est fabriquée en bois, vous pouvez utiliser n’importe quel matériau pour les finitions de votre façade extérieure. Que vous choisissiez un mur extérieur lisse et uni ou un mur classique en briques, personne ne soupçonnera que derrière votre façade traditionnelle se cache une structure en bois.
En savoir plus sur l’isolation des maisons à ossature bois ? Prenez contact avec nos experts !

Comment procéder à la rénovation du grenier ?

06/09/2017
rénovation du grenier
Vous désirez transformer votre grenier en chambre à coucher, bureau ou salle de jeu pour les enfants ? Voici comment procéder à la rénovation du grenier !
Vous prévoyez de rénover votre grenier ? Sachez dans ce cas qu’une bonne isolation de la toiture est indispensable pour réaliser des économies d’énergie et assurer le confort sous les combles. Voici donc quelques conseils pour entreprendre avec succès la rénovation de votre grenier !

Pourquoi est-il indispensable d’isoler votre toiture lors d’une rénovation de grenier ?

Les personnes qui rénovent leur grenier désirent généralement y créer une pièce supplémentaire, qu’il s’agisse d’une chambre d’amis, d’une salle de jeu pour les enfants, ou d’un espace consacré aux hobbys… Les bonnes raisons de rénover son grenier en une pièce à vivre ne manquent pas !
Pour que cette pièce soit bel et bien habitable, il est néanmoins nécessaire d’investir dans une isolation de qualité. En effet, vous n’êtes sûrement pas sans savoir que la température sous la toiture peut vite grimper en été, ou inversement, descendre en hiver. Ces variations importantes de température ne sont pas idéales dans un espace destiné à être habité.
Découvrez ici comment économiser de l’énergie grâce à l’isolation de toiture d’ISOVER.

Conseils pour une rénovation de grenier réussie

L’isolation thermique n’est pas le seul point à tenir en compte lors de la rénovation du grenier. Prenez aussi en considération ces quelques facteurs qui influencent votre confort de façon non négligeable dans les pièces situées sous votre toiture.
  • Il est judicieux de choisir un isolant qui réduit aussi les nuisances sonores. Une bonne isolation acoustique permet en effet de réduire les bruits extérieurs afin de dormir sur vos deux oreilles dans votre nouvelle chambre mansardée.
  • Vous prévoyez d’aménager le grenier en chambre d’enfant ? Il convient aussi d’isoler le sol pour ne plus avoir à subir les goûts musicaux de votre progéniture.
  • Vous pouvez en outre opter pour l’aménagement de plusieurs pièces dans le grenier. Des cloisons avec isolant acoustique sont tout indiquées pour ce faire.
  • Vous comptez aménager votre grenier en bureau ? Ne lésinez pas sur la taille des fenêtres pour assurer un apport suffisant de lumière. Dans tous les cas, des modèles adaptés pour le toit sont indispensables.
  • Vérifiez si les parties de l’enveloppe extérieure de l’habitation qui entrent en contact avec la toiture (un mur creux, par exemple) soient bien isolées. Si ce n’est pas le cas, il est alors conseillé de procéder à leur isolation.
 
Chez ISOVER, nous ne négligeons aucun aspect de l’isolation et recouvrons nos produits isolants de pare-vapeurs afin d’obtenir un résultat optimal, c’est-à-dire un grenier bien isolé et étanche à l’air où il fait bon vivre.

Rénover son grenier ? Faites vous-même le calcul

Envie d’entreprendre vous-même la rénovation de votre grenier ? N’attendez plus pour vous y mettre, ou du moins pour calculer la quantité de matériaux dont vous avez besoin. Utilisez pour ce faire notre outil de calcul pratique et faites de votre rénovation un succès !

Quelle est la meilleure saison pour rénover son habitation ?

10/08/2017
  • News
rénover saison
Une rénovation de votre habitation s’impose ? Il n’existe pas de saison idéale pour cela. Tenez par ailleurs compte de votre confort de vie et financier !

Rénover une habitation demande du temps, beaucoup de temps. Un bon timing est donc essentiel. Celui-ci dépend de plusieurs facteurs. Citons tout d’abord la question du budget : durant les travaux, logerez-vous dans la chambre du grenier, chez la famille, ou louerez-vous temporairement une autre habitation ? Louer coûte bien entendu de l’argent. Au plus les travaux de rénovation dureront longtemps, au plus le montant dépensé sera élevé. Citons ensuite les saisons de l’année. Vous désirez être au chaud pour l’hiver ? Le timing devra absolument être serré. Voici nos quelques conseils en la matière !

Rénover : possible à chaque saison

Commençons par remettre en question un mythe fort répandu : il n’existe pas de saison idéale pour rénover son habitation, tout comme il n’existe pas de saison durant laquelle vous ne pourrez pas accomplir de travaux. Il convient en revanche de faire preuve de nuance et de pragmatisme. Quelques points de réflexion :

  • En Belgique, les hivers sont longs et humides. Ajoutez à cela de basses températures, et vous obtiendrez des conditions de travail verglacées. Il est dès lors déconseillé de monter sur la toiture lors d’averses hivernales ou par températures négatives. Heureusement, l’isolation de la toiture peut être placée tout au long de l’année. Étant donné qu’elle est posée par l’intérieur de l’habitation, les conditions météorologiques n’importent pas. Dans certains cas bien précis, une toiture peut bel et bien être isolée par l’extérieur. Mieux vaut alors tenir compte de la météo pour assurer la sécurité des ouvriers.
  • Isoler un mur creux est possible tout au long de l’année. De nombreux fabricants conseillent d’installer leurs matériaux d’isolation uniquement par temps sec, mais les produits ISOVER résistent aux intempéries. Seul bémol, il est impossible de maçonner par temps de gel et vous serez contraint d’arrêter les travaux d’isolation des murs creux.

Tenez compte de votre confort (financier)

Conclusion : isoler est possible pratiquement tout au long de l’année. Cela signifie-t-il que vous pouvez improviser vos travaux ? Pas tout à fait. Isoler et rénover sont des processus chronophages qu’il vaut mieux planifier à l’avance. Ne perdez pas de vue votre :

  • Confort de vie :

Vous avez horreur des hivers froids ? Tenez-en compte et réalisez un rétroplanning. Fixez à l’avance une date limite de fin des travaux et comptez en arrière afin de savoir à quelle période vous devez les démarrer pour passer l’hiver au chaud dans une maison bien isolée.

  • Confort financier :

Vous avez fait l’acquisition d’une maison à rénover, mais vous attendez la fin des travaux pour vous y installer ? N’oubliez pas qu’il s’agit d’une décision souvent onéreuse. Planifiez votre projet à temps et établissez un budget bien défini.

Vous désirez en savoir davantage ? Prenez vite contact avec nous !

Quels sont les points importants pour rénover une chambre d’enfant ?

04/08/2017
  • News
rénover une chambre d’enfant
Vous envisagez de rénover la chambre de votre fils ou de votre fille ? Accordez suffisamment d’attention à l’isolation thermique et acoustique.

Chacun veut le meilleur pour sa progéniture, notamment une chambre d’enfant des plus confortables. Afin d’atteindre le niveau de confort souhaité, une température agréable et un environnement silencieux sont d’une grande importance. Lors de la rénovation de la chambre d’enfant, accordez dès lors suffisamment d’attention à la bonne isolation de celle-ci.

Rénover une chambre d’enfant : pensez à la température ambiante

Une chambre d’enfant se doit d’afficher une température agréable. Vous ne voudriez pas que la chambre de votre fils ou de votre fille devienne une fournaise en été et un vrai réfrigérateur en hiver, n’est-ce pas ? Heureusement, l’isolation en laine de verre offre un niveau d’isolation thermique exceptionnel. Grâce à leur structure flexible, les panneaux en laine de verre épousent parfaitement les surfaces irrégulières, ce qui évite des pertes de chaleur supplémentaires. Votre enfant profite ainsi d’une atmosphère saine à l’intérieur de sa chambre tout au long de l’année.

Une chambre tranquille pour vos enfants

Afin de passer une bonne nuit de sommeil, il est important que votre enfant ne souffre pas des nuisances sonores provenant de l’extérieur ou de l’une des pièces de la maison. En isolant les murs, le sol, le plafond ou le toit de la chambre avec de la laine de verre, vous obtiendrez une isolation acoustique optimale. Contrairement aux panneaux d’isolation solides, la laine de verre possède une structure en fibres souples. Les ondes sonores sont dès lors atténuées et les bruits dérangeants repoussés à l’extérieur. La densité de la laine n’influence pas le niveau d’isolation, seule l’épaisseur des panneaux de laine. Au plus l’isolation en laine de verre est épaisse, au meilleur sera le niveau d’isolation acoustique. Vous pouvez donc organiser sans crainte un repas entre amis tandis que votre fils ou votre fille se trouve dans les bras de Morphée.

Scinder une chambre avec une cloison isolée

Vous attendez un autre enfant, mais toutes vos chambres sont déjà occupées ? Il est alors possible de scinder une grande chambre au moyen d’une fine cloison isolée. Une telle cloison offre une bonne isolation acoustique, de sorte que vous ne serez pas dérangé par les bruits provenant de la pièce voisine. Le placement d’un pare-vapeur n’est pas nécessaire dans ce cas de figure, vu que la température des deux chambres est identique. Il s’agit donc d’une solution très simple pour créer une chambre d’enfant supplémentaire en un minimum de temps.

Vous désirez en savoir plus au sujet de l’isolation en laine de verre ISOVER ? N’hésitez pas à prendre contact avec l’un de nos experts

Fête de quartier ? Voici comment garder le bruit de la rue à l’extérieur

01/08/2017
  • News
bruit de la rue
Les fêtes de quartier sont fréquentes ? Assurez-vous que vos enfants dormiront sur leurs deux oreilles grâce à une isolation acoustique de qualité.

Vous habitez dans un superbe quartier et vous vous entendez parfaitement bien avec vos voisins ? Nous parions que vous organiserez un barbecue de quartier cet été. Qui pourrait bien s’y opposer ? Personne, bien entendu, mais il est normal d’espérer que vos enfants ne seront pas réveillés à cause des décibels. Découvrez comment maintenir une fois pour toutes les nuisances sonores à l’extérieur.

Isolation acoustique : il n’est jamais trop tard

Bien que des progrès énormes aient été accomplis en la matière au cours des dernières années, le problème d’acoustique dans les constructions est encore trop sous-estimé. Vous avez acheté une vieille maison à rénover ? Les chances sont grandes que le bruit de la rue s’infiltre jusque dans les chambres à coucher. Heureusement, ISOVER propose des solutions de rénovation inventives, de l’isolation de la toiture aux murs extérieurs, en passant par le plafond de la cave. Grâce à l’isolation ISOVER, vous rendez votre habitation on ne peut plus confortable !

Dites adieu aux nuisances sonores grâce aux portes et fenêtres acoustiques

Lorsque le problème émane spécifiquement du bruit de la rue, vos portes et fenêtres jouent un rôle crucial. Optez donc pour des profilés de fenêtre de qualité et un vitrage à haut rendement. Si vous décidez de remplacer vos portes extérieures et fenêtres, veillez entre autres à ce qu’aucune fente ne subsiste après la pose. Pour ce faire, placez de la laine de verre le long des chambranles des nouveaux châssis.

Et les voisins bruyants 

L’isolation acoustique est non seulement un must pour maintenir le bruit de la rue à l’extérieur, mais elle permet aussi de limiter les nuisances sonores qui proviennent de vos voisins directs. ISOVER est LA bonne adresse en la matière. L’isolation en laine de verre fonctionne selon le principe de masse-ressort-masse, qui se base sur le découplage acoustique : la masse volumétrique d’un matériau n’a aucune influence sur l’isolation acoustique d’un mur mitoyen. Cette dernière est réalisée à l’aide d’un fin revêtement qui isole aussi bien de manière acoustique que thermique. Il est essentiel que ce revêtement ne soit pas en contact direct avec le mur à isoler, sous peine de créer des ponts acoustiques.
Vous construisez une nouvelle maison ? Le Party-wall met un terme à la propagation du bruit via le mur mitoyen.

Grâce à sa structure fibreuse ouverte et poreuse, la laine de verre est le partenaire idéal dans votre lutte contre les nuisances sonores. La grande souplesse et les longues fibres de la laine de verre font qu’elle absorbe facilement les ondes sonores. Au plus le revêtement en laine de verre sera épais, aux meilleures seront les performances acoustiques.

Vous désirez en savoir plus ? Prenez vite contact avec nous !

Isoler les conduites et tuyaux : pensez aussi à l’acoustique

05/07/2017
  • News
isoler les conduites
Il est essentiel d’isoler les conduites et les tuyaux de chauffage pour limiter au maximum les pertes d’énergie. Mot d’explication dans cet article.

Il est essentiel d’isoler les conduites d’eau chaude et les tuyaux de chauffage pour limiter au maximum les pertes d’énergie. N’attendez donc plus pour prendre les mesures nécessaires !

Réduisez les frais de chauffage en isolant vos conduites !

Dans les maisons vétustes, il n’est pas rare d’encore trouver des conduites non isolées. Un défaut de taille, puisque les tuyaux diffusent leur chaleur tout autour, mais pas dans les espaces ou les installations sanitaires auxquels cette chaleur est destinée. Heureusement, nous avons compris l’importance de ne pas gaspiller de l’énergie et nous prenons des mesures adéquates dans la plupart des habitations modernes. Les conduites isolées véhiculent la chaleur uniformément là où nous en avons le plus besoin.

Petit conseil : installez une plaque réfléchissante derrière le radiateur pour réduire encore plus les pertes de chaleur.

Isoler les conduites avec des coquilles

Pour isoler les conduites, vous pouvez par exemple utiliser des coquilles d’isolation. Les coquilles d’isolation en laine minérale permettent d’isoler de manière thermique et aussi acoustique. Elles sont également ignifuges. Ce premier aspect n’est pas négligeable en cas de travaux : les ouvriers ne risquent pas de se brûler lorsqu’ils travaillent près des conduites si celles-ci sont isolées avec des coquilles.

Isolation acoustique des canaux d’aération

Dernier point, et non des moindres, pensez à l’isolation des canaux d’aération. Le facteur acoustique joue ici un rôle déterminant. Les turbulences des flux d’air qui se déplacent dans les tuyaux peuvent causer d’importantes nuisances sonores. Évitez tout problème en optant pour l’isolation de ces canaux. À nouveau, la laine de verre ISOVER est une solution tout indiquée !

Les constructions à ossature bois toujours plus populaires en Belgique

28/06/2017
  • News
ossature bois
De plus en plus de personnes optent pour les constructions à ossature bois. Découvrez les avantages de cette alternative durable qui expliquent son succès !

Une construction à ossature bois offre de nombreux avantages, tels que la légèreté de son ossature et sa rapidité de montage. Toutefois, plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour mener à bien votre projet de construction à ossature bois. Cet article apporte les réponses à vos questions.

Qu’est-ce que l’ossature bois ?

Lorsqu’une habitation à ossature bois est achevée, elle peut facilement être confondue avec toute autre habitation. La différence réside surtout dans la technique de construction plus écologique et plus fiable qu’offre cette alternative, et nous constatons avec plaisir que celle-ci gagne du terrain dans notre pays. La « construction durable » n’est pas qu’un terme à la mode. La preuve ? Les exigences énergétiques du secteur du bâtiment imposées par le gouvernement sont de plus en plus strictes. Dans un futur proche, les constructions durables constitueront la seule option.

La structure légère de l’ossature bois

Parmi les principaux atouts d’une ossature bois, citons avant tout sa légèreté : elle pèse trois fois moins qu’une structure bâtie traditionnelle. Par conséquent, l’ossature bois pourra être construite sur un sol à moindre capacité portante et nécessitera des fondations moins épaisses.

Entreprendre les travaux de finition plus vite que vous ne le pensez

Sachez en outre que l’ossature bois est une méthode de construction sèche. Le gros-œuvre de l’ossature bois peut être exécuté en deux semaines et réduit l’humidité de construction. Vous pouvez donc commencer plus rapidement les travaux de finition, comme par exemple les murs intérieurs : vous ne devez pas attendre longtemps avant que la surface soit sèche et vous pouvez directement peindre ou tapisser les murs.

Quid de l’isolation d’une construction à ossature bois

Une ossature bois permet parfaitement de respecter les normes acoustiques en Belgique, mais vous devez prêter attention à certains facteurs durant le processus de construction. Vous pouvez intégrer une isolation plus épaisse, en respectant la profondeur de la structure en bois. Vous pouvez également isoler les murs creux. L’inertie thermique est un dernier facteur important à prendre en compte : sans isolation de l’ossature bois, il sera plus difficile de garder votre intérieur frais durant les mois d’été et, à l’inverse, chaud durant les mois d’hiver.

Lisez toutes les solutions proposées pour l’ossature bois avec une isolation intégrée ou découvrez les avantages d’une construction massive combinée à une ossature bois dans cette maison passive.