Flandre : le niveau K devient le niveau S

17/04/2018
isolatie s-peil
Le 1er janvier 2018, le niveau S (ou S-peil) a officiellement fait son apparition en Flandre, mais quelles conséquences implique pour vous l’entrée en vigueur de cette nouvelle réglementation ?
Le 1er janvier 2018, le niveau S (ou S-peil) a officiellement fait son apparition en Flandre, mais qu’implique l’entrée en vigueur de cette nouvelle réglementation et quelles conséquences aura-t-elle pour vous ? Le niveau S (« s » pour « schil », enveloppe en néerlandais) est un indicateur de l’ensemble des qualités énergétiques de l’enveloppe extérieure d’un bâtiment, c’est-à-dire des murs et des autres éléments constructifs qui délimitent la peau extérieure d’une construction. Résultat ? L’étanchéité à l’air n’aura jamais été aussi importante. Petit mot d’explication !

Quels sont les besoins énergétiques de votre habitation ?

Les besoins énergétiques de votre habitation étaient auparavant évalués grâce à son niveau K (l’indicateur de son niveau d’isolation thermique) et à ses besoins nets en énergie. Le niveau S, en revanche, tient compte de la totalité des caractéristiques de l’enveloppe de votre habitation et évalue également son efficacité énergétique en fonction de sa forme. Le niveau S dépend entre autres des paramètres suivants d’un bâtiment :
  • Niveau d’isolation
  • Compacité
  • Étanchéité à l’air
  • Rapport entre la surface vitrée et la surface au sol
  • Orientation
En d’autres mots, le niveau S exprime la quantité d’énergie nécessaire pour maintenir une température constante au sein de votre logement. Plus le niveau S est bas, moins vous consommerez d’énergie. Si votre habitation possède un niveau S égale ou inférieur à 31, elle correspondra aux nouvelles normes en vigueur.

Uniquement pour les constructions neuves

Seules les personnes ayant introduit en Flandre une demande de permis de bâtir après le 1er janvier 2018 devront tenir compte des exigences du niveau S. En outre, cette nouvelle réglementation vaut uniquement pour les projets de construction neuve, pas pour les projets de rénovation. Enfin, le niveau S est calculé par unité de logement. Chaque appartement d’un immeuble recevra donc son propre indicateur, et non l’immeuble dans son ensemble.

Comment atteindre un niveau S égal ou inférieur à 31 ?

Pour atteindre un niveau S égal ou inférieur à 31, votre nouvelle construction devra être extrêmement bien isolée. Soucieux d’offrir un système d’isolation des toitures rapide et efficace, ISOVER a donc conçu le système de fixation Suspente PlaGyp I. Cette solution d’isolation pratique garantit, en combinaison avec le pare-vapeur Vario® KM Duplex, une étanchéité à l’air optimale de votre toiture. Le joint autocollant Vario® KB1 scelle quant à lui les lés de pare‑vapeur entre eux, tandis que le mastic Vario® DoubleFit assure un raccord parfait entre le pare-vapeur et les éléments constructifs voisins. ISOVER vous offre une garantie de cinq ans sur tous ces produits d’étanchéité à l’air.

Pour plus d’informations, consultez le page www.isover.be/garantie ou jetez un œil au site flamand energiesparen.be.

Isolation des sols : quelles sont les possibilités ?

27/03/2018
isolation sols
L’isolation des sols réduit les nuisances liées aux bruits ambiants et d’impact, et réduit vos dépenses énergétiques. Voici les possibilités en la matière.
Isoler les sols de votre habitation en complément des murs et de la toiture permet d’accroître considérablement votre confort de vie. Vous serez non seulement moins dérangé par les bruits de pas, mais réduirez également le montant de votre facture énergétique. Voici un aperçu des possibilités en matière d’isolation des sols.

Réalisez des économies d’énergie, isolez le sol du grenier

Votre grenier vous sert uniquement d’espace de rangement ? Il est dans ce cas inutile de le chauffer comme le reste de la maison. En revanche, il peut s’avérer intéressant d’en isoler le sol ! Non pas pour y conserve la chaleur, mais pour empêcher que la chaleur des pièces inférieures ne s’y échappe et économiser de l’énergie. Commencez par installer des chevrons sur le sol et recouvrez l’ensemble avec un pare-vapeur de type Vario® KM Duplex. Assurez l’étanchéité à l’air en collant les lés du pare‑vapeur avec le ruban adhésif Vario® KB1 et en mastiquant les raccords avec les autres éléments de construction à l’aide du Vario® DoubleFit. Calez ensuite la laine de verre Isoconfort 32-35 entre les chevrons. Posez ensuite un revêtement de finition sur lequel vous pourrez entreposer vos affaires. Cette dernière étape est toutefois superflue si vous ne souhaitez plus utiliser votre grenier comme espace de rangement.

Un faux-plafond pour faire écran aux bruits

Votre fils ou votre fille se déchaîne à la batterie tous les soirs ? Vous en avez assez de subir les disputes nocturnes de vos voisins ? Préservez la qualité de vos nuits de sommeil et investissez dans une bonne solution d’isolation acoustique. Grâce à un faux-plafond, les bruits ambiants et d’impact qui se propagent à travers le sol sont considérablement réduits.
Fixez la structure porteuse du faux-plafond aux murs latéraux de la pièce ou recourez à un système de suspension spécialisé pour éviter les ponts acoustiques avec le sol de l’étage supérieur. Remplissez ensuite cette structure de laine de verre et apportez la touche de finition à l’aide de plaques de plâtre. Retenez ceci : plus la couche de laine de verre sera épaisse, meilleur sera le résultat acoustique.

Isolation d’un sol en béton

Grâce à sa masse élevée, un sol en béton offre une excellente protection contre les nuisances sonores. Hélas, cela ne vaut pas pour les bruits d’impact, qui sont donc à l’origine de nombreux problèmes dans les immeubles à appartements. Ce problème est heureusement facile à résoudre en créant une chape flottante avec panneaux en laine de verre ISOVER Sonefloor. Ces panneaux ont été spécialement conçus pour l’isolation acoustique aux bruits d’impact des planchers en béton et peuvent être posés en combinaison avec un système de chauffage par le sol.

Vous ne savez pas quelle est la solution d’isolation la plus adaptée à votre situation ? N’hésitez pas à contacter nos experts pour plus de renseignements !

Le coach Q-ZEN apprend la Wallonie à construire Q-ZEN

20/03/2018
  • Communiqué de presse
QZENRGBweb
Pour inciter les candidats constructeurs wallons à construire Q-ZEN (Quasi-Zéro Energie) dès à présent au lieu d’attendre la limite obligatoire de 2021, la plateforme www.construireQ-ZEN.be est lancée aujourd’hui, jour d’ouverture de Batibouw. Sur ce site, le coach Q-ZEN explique clairement qu’il est actuellement déjà faisable et abordable de construire selon les normes de demain et ce que construire Q-ZEN signifie concrètement dans la pratique.
 
Selon la directive européenne EPBD (Energy Performance of Buildings Directive), toute nouvelle habitation construite en Europe doit répondre aux normes NZEB (Nearly Zero Energy Building). Les autorités flamandes ont traduit cette directive en 2013 sous la dénomination BEN (Bijna-EnergieNeutraal). Les autorités wallonnes quant à elles parlent depuis l’année dernière de la norme Q-ZEN.
 
Toute nouvelle habitation, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, est qualifiée Q-ZEN lorsqu’elle répond à certaines conditions en matière de performance énergétique, étanchéité à l’air, ventilation, demande de chaleur, transmission de chaleur, production de chaleur et risque de surchauffe. Ces conditions sont affichées sur www.construireQ-ZEN.be (voir le bouton : c’est quoi, Q-ZEN ?) mais sont encore très théoriques pour de nombreux maîtres d’ouvrage.
 
Pour expliquer clairement ce que cela signifie concrètement de construire Q-ZEN, plusieurs leaders du marché du bâtiment en Flandre se sont déjà associés en 2014 pour réaliser le site www.iedereenBEN.be. Avec succès. Car 52% des constructeurs flamands construisent déjà Q-ZEN au lieu d’attendre 2021, la date d’obligation légale, pour devenir Q-ZEN.
 
Aujourd’hui, avec le lancement du site www.construireQ-ZEN.be, il est temps d’inciter les candidats constructeurs wallons à faire la même chose.
 
Pour inciter tous les wallons à devenir Q-ZEN, un coach Q-ZEN vous accompagnera sur le site et vous guidera au travers des 5 étapes à parcourir pour réaliser une habitation Q-ZEN : de ‘toiture et sol’, ‘murs extérieurs’, ‘verre et fenêtres’, à ‘ventilation’ et ‘chauffage et énergie renouvelable’. A chacune de ces étapes, des informations sont données sur les prescriptions légales, les solutions possibles, les distributeurs, des conseils de financement, …
 
www.construireQ-ZEN.be et www.IedereenBEN.be sont des réalisations en collaboration avec AXA Banque, Deceuninck, ISOVER, Recticel Insulation, Renson, Saint-Gobain Construction Glass, Viessmann et Wienerberger. Ils sont les précurseurs pour faire connaître aux candidats constructeurs tous les avantages et principes de la construction Quasi Zéro Energie.

Isoler son abri de jardin : futilité ou nécessité ?

13/03/2018
isoler abri de jardin
Nous connaissons tous l’importance d’isoler les murs extérieurs, la toiture et le sol de son habitation, mais qu’en est-il de son abri de jardin ?
Nous connaissons désormais tous l’importance d’isoler les murs extérieurs, la toiture et le sol de son habitation, mais qu’en est-il de son abri de jardin ? Vous vous demandez s’il est bien nécessaire de l’isoler ? La réponse à cette question dépend avant tout de l’affection de votre abri de jardin. Petit mot d’explication !

Un abri de jardin comme pièce à part entière

Nombreux sont ceux qui utilisent leur abri de jardin comme espace de rangement pour leurs outils de jardinage, mais certains d’entre nous y perçoivent un potentiel bien plus important. Votre abri de jardin constitue par exemple l’endroit idéal pour répéter avec votre groupe, pratiquer votre yoga ou vous livrer à vos activités de bricolage. Vous envisagez de passer de longues heures dans votre abri de jardin, et ce, quelle que soit la saison de l’année ? Mieux vaut dans ce cas l’isoler comme il se doit ! Vous éviterez ainsi d’y grelotter en hiver et pourrez même le chauffer sans craindre les pertes thermiques. Ne sous-estimez pas non plus les avantages d’une bonne isolation acoustique, qui peut s’avérer particulièrement utile pour certains loisirs.

Garder le froid hivernal à l’extérieur

Vous utilisez exclusivement votre abri de jardin comme lieu de rangement ? Cela ne signifie pas pour autant que son isolation ne présente aucun intérêt. Lorsque les températures chutent énormément, certains outils ou machines peuvent en effet souffrir du froid. Bien entendu, isoler votre abri de jardin ne sera pas nécessaire si vous n’y rangez que de simples outils de jardinage tels que des sécateurs, ou des pots de fleurs et des sacs de terreau.

Isoler son abri de jardin : par où commencer ?

Isoler son abri de jardin n’est pas plus compliqué qu’isoler son habitation : vous procédez exactement de la même manière ! Pour en isoler les murs, suivez la technique utilisée pour les habitations à ossature bois. Quant à la toiture, la méthode d’isolation à utiliser dépendra avant tout de sa structure. Pour un grand abri de jardin avec toiture à fermes, utilisez par exemple ISOVER Isoconfort 32 ou 35 et assurez son étanchéité à l’air à l’aide d’un système de la gamme Vario®.

D’autres questions par rapport à l’isolation de votre abri de jardin ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts !

Achat d’un matériau d’isolation : que faut-il prendre en compte ?

06/03/2018
matériau d’isolation
Vous projetez de construire ou de rénover votre maison et désirez acheter un bon matériau d’isolation ? Soyez bien informé avant de vous rendre au magasin !
Vous projetez de construire ou de rénover votre habitation et êtes sur le point d’acheter votre matériau d’isolation ? Mieux vaut dans ce cas bien vous informer avant de vous rendre chez le commerçant. À quoi devez-vous faire attention et quelles sont les caractéristiques d’un bon matériau d’isolation ? Cet article vous en dit plus à ce sujet !

Achetez un système d’isolation complet

Si vous vous rendez prochainement dans un magasin de bricolage, chez un spécialiste de l’isolation ou chez un fournisseur en matériaux de construction pour acheter votre produit d’isolation, vous avez tout intérêt à acheter un système d’isolation complet incluant les accessoires nécessaires à la pose de l’isolant. Vous serez ainsi certain de la compatibilité des différents éléments de la couche isolante. Achetez par exemple un pare-vapeur avec ruban adhésif et un kit d’étanchéité à l’air pour assurer l’étanchéité de l’isolation. Évitez donc de combiner des produits de marques différentes, car vous ne serez pas garanti que les produits sont totalement compatibles.

Ne vous laissez pas tromper par la taille de l’emballage

Les produits d’isolation se vendent aujourd’hui sous emballage, mais la grandeur des paquets peut fortement varier selon la marque et le type de produit d’isolation que vous achetez. Quoi qu’il en soit, ne vous laissez pas tromper par la taille des emballages. À prix égal, vous aurez probablement tendance à choisir le paquet le plus volumineux, mais le seul facteur valable à prendre en compte est le prix au mètre carré. La laine de verre ISOVER, par exemple, est fortement comprimée lors de son conditionnement, ce qui ne signifie pas que la quantité de matériau soit moindre.

Le bon produit pour la bonne application

L’offre en solutions d’isolation est extrêmement vaste, ce qui complique encore un peu plus votre choix en tant que consommateur. À chaque application correspond un produit bien spécifique. L’isolation n’est pas votre point fort ? N’hésitez pas à faire appel aux services d’un expert. Vous aurez ainsi la garantie que votre toiture n’est pas isolée au moyen d’un produit pour mur creux et inversement !

Renseignez-vous sur les valeurs d’isolation

Les performances d’un matériau d’isolation sont exprimées à l’aide de plusieurs valeurs d’isolation. Si vous ne vous renseignez pas avant de vous rendre au magasin, ces valeurs risquent de créer la confusion dans votre esprit au lieu de vous aider à choisir le bon produit. Découvrez donc quelles sont les principales valeurs à retenir et quelles sont celles à respecter impérativement. Vous comparerez plus facilement les caractéristiques des différents matériaux d’isolation disponibles, telles que sa résistance au feu et ses performances thermiques.

À la recherche d’un distributeur dans votre région ? Utilisez notre localisateur !

Rétro-isoler votre habitation ? Voici les possibilités

27/02/2018
rétro-isoler habitation
Le moment est venu de rétro-isoler votre maison ? Grâce à ces solutions d’isolation, vous rendez votre logement bien moins énergivore.
Vous venez d’acquérir une maison ancienne ou vous constatez que l’isolation actuelle de votre habitation ne répond plus aux normes d’isolation en vigueur ? Peut-être est-il dans ce cas nécessaire de rétro-isoler votre maison. Une multitude de solutions existent en matière d’isolation pour rendre votre logement moins énergivore. Nous vous avons dressé la liste des solutions les plus utilisées.

Rétro-isoler la coulisse des murs creux

Si vous désirez améliorer l’isolation des murs extérieurs de votre maison, la première étape consiste à vérifier que les murs sont creux et disposent d’une coulisse. De nombreuses habitations dotées de murs creux sont en effet encore trop peu isolées, voire pas du tout. Une occasion manquée, car insuffler de la laine de verre dans la coulisse de murs creux permet d’améliorer rapidement et facilement l’isolation thermique et acoustique d’une habitation. Faites toujours réaliser une étude préliminaire et confiez les travaux à un entrepreneur agréé. Pour vous soutenir dans votre projet, les autorités wallonnes et bruxelloises vous accordent même une prime variant entre 6 € et 12 € du mètre carré.

Une contre-cloison : propre et pratique

Les murs extérieurs de votre logement ne possèdent pas de coulisse ou cette dernière ne peut être isolée ? Pas de panique, il est toujours possible d’isoler vos murs au moyen de contre-cloisons. Les panneaux ISOVER Comfortpanel 32 offrent par exemple des performances thermiques et acoustiques exceptionnelles, et représentent donc la solution idéale pour isoler un mur mitoyen ou une façade bordant une rue bruyante. Une contre-cloison n’est pas seulement une solution pratique, il s’agit aussi d’une solution au niveau de finitions soigné qui cache les irrégularités éventuelles du mur d’origine. Pour un résultat d’isolation optimal, recouvrez toujours la contre-cloison d’un pare-vapeur ! Saviez-vous qu’une prime est aujourd’hui aussi octroyée pour l’isolation des murs extérieurs par l’intérieur ?

Bien isoler sa toiture, rien de plus facile !

La toiture représente un poste important de déperditions thermiques au sein d’une habitation, pourtant, de nombreuses toitures ne sont pas encore isolées de nos jours. En matière d’isolation, mieux vaut trop que trop peu… Isolez donc votre toiture au moyen d’une ou plusieurs couches d’isolant aussi épaisses que possible. Grâce au système ISOVER Suspente PlaGyp I, vous superposez facilement plusieurs couches d’isolant sans devoir (faire) réaliser des travaux de charpenterie. Découvrez comment procéder dans cette vidéo ! Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez demander plusieurs primes pour l’isolation de votre toiture.

Pourquoi ISOVER est-il votre partenaire d’isolation idéal ?

29/01/2018
isover isolation
À la recherche d’un partenaire d’isolation ? Nous vous présentons quelques bonnes raisons de faire appel à ISOVER pour isoler votre logement.
Construire une habitation économe en énergie, cela commence par y assurer un excellent niveau d’isolation thermique. C’est pourquoi il est recommandé de bien réfléchir à son partenaire d’isolation. Nous vous présentons ici quelques bonnes raisons de faire appel à ISOVER pour l’isolation de votre logement.

La durabilité avant tout

Une isolation durable est une isolation dont l’incidence sur l’environnement lors de son cycle de vie (production, utilisation, destruction) est réduite au maximum. Grâce à ISOVER, vous n’avez pas de souci à vous faire : la durabilité trône au centre de nos priorités. ISOVER cherche continuellement de nouvelles manières d’optimiser ses processus de production, de consommer de l’énergie verte, de limiter les pertes de chaleur et d’optimiser le transport de ses produits (en limitant leur volume, par exemple). Pour la fabrication de sa laine de verre, ISOVER utilise par ailleurs jusqu’à 70 % de déchets de verre ainsi que des matières premières quasi inépuisables telles que le sable et le calcaire. Enfin, la laine de verre ISOVER et ses chutes de coupe sont réutilisables et recyclables.

ISOVER, des produits toujours de stock

La durabilité des produits d’isolation en laine de verre ISOVER apporte bien d’autres avantages insoupçonnés. Étant donné que la laine de verre est fabriquée à partir de matières premières naturelles, les risques de ruptures de stock sont par exemple limités. Vous pourrez donc toujours compter sur ISOVER en cas de besoin !

Une seule marque pour tout votre matériel d’isolation

ISOVER propose des solutions d’isolation pour chaque situation. Que vous procédiez à l’isolation d’un mur creux ou d’une toiture inclinée, vous trouverez chez ISOVER tout le matériel nécessaire à la réalisation de vos travaux, tels que des panneaux de laine de verre, mais aussi des accessoires adaptés pour des finitions précises et étanches à l’air (systèmes de fixation, pare-vapeurs, rubans adhésifs). En résumé, la marque ISOVER regroupe tout le nécessaire pour mettre en place un système d’isolation complet.

Excellent rapport qualité-prix

Dernier point et non des moindres, les produits ISOVER vous permettent de réaliser des économies considérables. En effet, la laine de verre est un matériau d’isolation peu onéreux. Vous profitez donc de ses avantages tels que la pose facile et les valeurs d’isolation optimales, sans devoir dépenser des sommes astronomiques.
En savoir plus à propos des solutions d’isolation ISOVER ? N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts.

Isolation : quatre erreurs à ne pas commettre

22/01/2018
isolation erreurs
Vous comptez (faire) isoler votre habitation ? Pour obtenir un résultat optimal, prenez connaissance des erreurs d’isolation les plus fréquemment commises.
Vous comptez (faire) isoler votre habitation ? Dans ce cas, prenez connaissance des erreurs d’isolation fréquemment commises aux différentes étapes de ce processus, du choix du matériau d’isolation à la réalisation des finitions, en passant par la pose de l’isolant.

1.      Ne pas isoler l’intégralité de son habitation

Vous tombez à court d’isolant alors qu’il reste un petit pan de mur ou de toiture à isoler ? De nombreuses personnes décident dans ce cas de ne pas achever leurs travaux d’isolation, mais il s’agit là d’une grave erreur. En effet, il est préférable de commander de l’isolant supplémentaire et de terminer la mise en place de l’enveloppe isolante. Pour un résultat d’isolation optimal, la couche isolante doit envelopper intégralement l’habitation et ne pas présenter de ruptures. Il est donc aussi recommandé de bien aligner les panneaux d’isolation entre eux.

2.      Bâcler les finitions

Soigner l’isolation de sa toiture n’a pas beaucoup de sens si la pose du pare-vapeur est ensuite bâclée. Il convient dans un premier temps de bien raccorder les panneaux d’isolation entre eux, mais aussi avec la structure porteuse. Veillez ensuite à ce que les lés du pare-vapeur se chevauchent et assurez l’étanchéité de ces raccords à l’aide d’un ruban adhésif prévu à cet effet. Pour terminer, appliquez du mastic d’étanchéité sur les structures adjacentes au pare-vapeur et vérifiez que ce dernier n’a pas été percé lors de l’installation de câbles ou de canalisations.

3.      Utiliser des accessoires lambda

Afin d’obtenir un résultat de qualité, il est recommandé d’utiliser des accessoires d’étanchéité à l’air qui sont compatibles avec le pare-vapeur choisi. Pour fixer les lés du pare-vapeur ISOVER Vario® KM duplex entre eux, la meilleure solution consiste par exemple à utiliser le rubans adhésif Vario® KB1 et le mastic d’étanchéité Vario® DoubleFit, et non des rubans et des mastics aléatoires.

4.      Entreprendre soi-même des travaux de professionnels

Isoler soi-même son logement permet de réaliser des économies appréciables, mais il est parfois préférable de faire appel aux services d’un professionnel. Si vous désirez rétro-isoler un mur creux existant, un ouvrier qualifié sera par exemple en mesure d’inspecter le mur en question et de déterminer si la réalisation des travaux de rétro‑isolation est envisageable. Les travaux seront ensuite pris en charge par une équipe qualifiée et vous aurez la garantie de pouvoir profiter d’une bonne isolation durant de longues années. Enfin, le montant des primes officielles sera plus élevé si vous faites réaliser les travaux par un entrepreneur agréé.
En savoir plus à propos de l’isolation de votre habitation ? N’hésitez pas à prendre contact avec nos experts.

Isolant ignifuge : quel matériau privilégier ?

08/01/2018
Isolant ignifuge
Protéger votre habitation contre les incendies passe aussi par le choix d’un isolant ignifuge. Mais quel matériau d’isolation privilégier ?
Le niveau de protection de votre habitation contre les incendies dépend en grande partie du matériau utilisé pour son isolation. En matière de résistance au feu, une différence majeure existe en effet entre la laine de verre minérale et certains panneaux en mousse rigide. ISOVER vous aide dès lors à choisir votre matériau d’isolation pour disposer de l’isolant le plus ignifuge possible.

Pourquoi un isolant ignifuge est-il si important ?

Si vous isolez votre habitation à l’aide d’un isolant non ignifuge tel que les panneaux en mousse rigide, un petit feu peut vite se transformer en incendie aux conséquences désastreuses. Non seulement le matériau d’isolation brûlera plus vite, mais les flammes se propageront aussi plus facilement aux différentes parties de votre habitation ou à celle de vos voisins. S’en suivront bien souvent le dégagement et la propagation de gaz toxiques. Le scénario est dramatique, mais nulle raison de vous inquiéter : en choisissant un matériau d’isolation avec une bonne classe de feu, vous vous épargnerez déjà bien de soucis.

Optez pour le matériau d’isolation avec la meilleure classe de feu

Les personnes souhaitant acheter un isolant ignifuge ont tout intérêt à choisir un matériau avec une bonne classe de réaction au feu. En Belgique, les matériaux de construction sont en effet répartis au sein de sept classes de feu, la classe A étant la meilleure. La laine de verre et la laine de roche font toutes deux partie de cette catégorie, ce qui signifie qu’elles sont ignifuges. Elles ne contribuent donc pas à la propagation du feu et ne dégagent pas de fumées toxiques. A quelques exceptions près, tous les produits d’isolation en laine de verre d’ISOVER appartiennent à cette classe de réaction au feu. En matière d’isolation ignifuge, ISOVER constitue un choix malin.

Un avantage parmi tant d’autres

La résistance au feu de la laine de verre est un avantage de taille, mais la liste de ses qualités ne s’arrête pas là. Une multitude d’autres bonnes raisons devraient vous convaincre de choisir l’isolation en laine de verre ISOVER.
  • La laine de verre affiche des performances exceptionnelles en matière d’isolation thermique, mais aussi acoustique.
  • La laine de verre est un matériau d’isolation respectueux de l’environnement. Elle est entre autres constituée de verre, de sable et d’autres matières premières inépuisables.
  • Les valeurs d’isolation de la laine de verre sont optimales et répondent largement à la réglementation PEB.
  • La laine de verre possède une structure flexible, ce qui permet d’éviter l’apparition d’interstices et de faux creux même lorsque la surface intérieure de la coulisse est irrégulière.
  • La laine de verre est durable. Selon un test d’Eurima, l’association européenne des fabricants d’isolation, les performances de la laine restent inchangées même après 55 ans.
  • La laine de verre permet d’isoler son habitation tout en réalisant des économies d’argent. Grâce à son temps de pose rapide et à la faible quantité de déchets de coupe, elle convient à toutes les bourses.
En savoir plus à propos des isolants ignifuges ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Isoler son garage est-il oui ou non nécessaire ?

18/10/2017
isoler garage
Est-il nécessaire d’isoler son garage ? Tout dépend de sa fonction et de son intégration ou non au volume protégé de la maison. Plus d’explications ici.
Afin de garantir un climat agréable à l’intérieur de l’habitation et d’économiser un maximum d’énergie, il est conseillé d’isoler sa maison ou son appartement autant que possible. En matière d’isolation, les murs extérieurs, la toiture et le sol sont évidemment essentiels, mais est-il nécessaire d’isoler aussi le garage ? Nous vous en présentons les principaux avantages.

Pensez à la fonction de votre garage

Votre garage vous sert uniquement d’espace de rangement pour la voiture et le matériel de bricolage ? Il n’est alors peut-être pas utile de l’isoler. Vous y passerez en effet très peu de temps et les affaires que vous y rangerez ne craignent pas les basses températures. Isoler votre garage est uniquement conseillé si vous avez besoin de plus de confort au sein de celui-ci. Cet espace vous sert également de buanderie ou pièce de loisirs ? Une bonne isolation est dans ce cas loin d’être un luxe.

Volume protégé ou non ?

Dans certains cas, vous n’aurez pas le choix : si votre garage fait partie du volume protégé de votre habitation, et donc de ses espaces isolés thermiquement, vous devrez en isoler les murs extérieurs, le sol et la toiture. Accordez aussi suffisamment d’attention à la porte de garage. À l’instar des portes et fenêtres de l’habitation, la porte de garage devra satisfaire aux valeurs U maximales conformes à la réglementation PEB.
Si votre garage se situe en dehors du volume protégé de votre habitation, veillez tout de même à isoler les murs intérieurs du garage, qui marquent la limite avec votre habitation.

Isoler votre garage pour un maximum de confort

Il arrive parfois que la fonction d’un garage évolue au fil du temps, et que vous souhaitiez par exemple commencer à l’utiliser comme espace de loisirs une fois la construction de votre habitation achevée. Pour votre confort, il est dans ce cas préférable de rétro-isoler votre garage.
Si rétro-isoler les murs du garage par l’extérieur n’est pas envisageable d’un point de vue technique, vous pouvez très bien rétro-isoler les murs par l’intérieur en y apposant une contre-cloison remplie de panneaux de laine de verre. Vous préserverez ainsi la façade de votre habitation et atteindrez une température intérieure confortable. Pour terminer, n’oubliez pas d’isoler la toiture ou le plafond du garage pour éviter de rompre l’enveloppe isolante.
Vous désirez en savoir plus à propos de l’isolation d’un garage ? Prenez contact avec l’un de nos experts.