Isoler sa maison, une étape obligatoire ou non ?

19/03/2020
  • News
isoleren verplicht
Isoler sa maison est une excellente initiative, qui est d’ailleurs parfois imposée par la loi. Dans quelles circonstances ? ISOVER vous le dit !
Isoler sa maison est une excellente idée si vous souhaitez réduire votre consommation d’énergie. Vous n’aurez d’ailleurs parfois pas d’autre choix que d’isoler votre habitation, la loi imposant l’isolation des logements dans certaines circonstances. Lesquelles ? ISOVER vous le dit !

Isolation obligatoire pour toutes les nouvelles constructions

Les autorités wallonnes, tout comme les autorités flamandes ou bruxelloises, établissent une distinction entre les constructions neuves et les constructions existantes. Toutes sont soumises aux exigences PEB, mais ces dernières varient selon la catégorie de construction. Les constructions neuves, par exemple, doivent impérativement être isolées thermiquement. Les exigences PEB ont même été renforcées au 1er janvier 2017, puisqu’à partir du 1er janvier 2021, tous les bâtiments à construire devront être Quasi Zéro Énergie.
Concrètement, la réglementation PEB wallonne exige une valeur d’isolation U maximale de 0,24 W/m²k pour les planchers en contact avec l’extérieur, pour les murs extérieurs et pour le toit. Quant aux fenêtres, celles-ci doivent afficher une valeur d’isolation U maximale de 1,50 W/m²k (châssis + vitrage). Dans son ensemble, la construction doit en outre posséder un niveau K (niveau d’isolation thermique global) égal ou inférieur à K35 ainsi qu’un niveau Ew (niveau de consommation d’énergie primaire) inférieur à Ew65.

Et pour les constructions existantes ?

En cas de rénovation simple ou profonde d’une construction existante, seuls les éléments modifiés doivent répondre aux exigences de valeurs U fixées dans la réglementation PEB. Si vous rénovez la toiture de votre habitation, celle-ci devra donc être isolée pour atteindre une valeur d’isolation U maximale de 0,24 W/m²k. Aucune attention ne sera en revanche accordée aux valeurs d’isolation des autres éléments constructifs de votre maison. De même, les exigences de niveau K et de niveau Ewne sont pas ici d’application.

Qu’en est-il en Région bruxelloise ?

La Région de Bruxelles-Capitale applique, à peu de choses près, le même principe qu’en Région wallonne. Ici aussi, une distinction est donc faite entre les constructions neuves et les constructions existantes soumises à rénovation. Seules les valeurs d’isolation U maximales à respecter varient conformément aux exigences PEB de la région.
Les autorités bruxelloises imposent ainsi une valeur d’isolation U maximale de 0,6 W/m²kpour les planchers en contact avec l’environnement extérieur, de 0,4 W/m²k pour les murs extérieurs et de 0,3 W/m²k pour la toiture. Les fenêtres doivent quant à elles afficher une valeur U de maximum 2,5 W/m²k. Pour les nouvelles constructions, les exigences de niveau E et de niveau K sont par ailleurs fixées à E70 et K40, des valeurs moins strictes qu’en Région wallonne.

Nos conseils pour des travaux d’isolation encore plus simples

06/03/2020
  • News
Tips om je isolatiewerken nóg vlotter te laten verlopen
Des travaux d’isolation n’ont pas à être longs et complexes. Grâce à nos conseils, isoler son logement devient encore plus simple.
Vous envisagez depuis un certain temps d’isoler ou de rétro-isoler votre maison, mais craignez que cela vous demande trop de temps et d’efforts ? Pas de panique, « travaux d’isolation » ne rime pas forcément avec « chantier de plusieurs semaines ». Nous vous donnons ici quelques conseils pour que l’isolation de votre logement gagne encore plus en facilité.

Choisissez un isolant facile à poser

Si vous décidez d’isoler votre habitation, l’idéal est de préparer minutieusement les travaux au préalable. Mesurez les espaces à isoler avec précision et découpez proprement l’isolant choisi selon les mesures effectuées. Heureusement, la laine de verre vous permet une certaine marge d’erreur lors de la découpe, puisqu’elle est flexible et s’adapte donc facilement à la structure sur laquelle vous l’apposez. À l’inverse, les panneaux d’isolation rigides entraînent souvent la formation de fentes et interstices, ce qui nuit en fin de compte à l’isolation thermique de la bâtisse. Veillez toutefois à ne pas compresser la laine de verre à l’extrême, au risque de compromettre sa valeur d’isolation. Vous faites isoler votre maison par un professionnel ? Il se rendra lui aussi vite compte des avantages de la laine de verre, puisque les travaux prendront moins de temps. Quant à vous, vous payerez une facture bien moins salée. Tout le monde y gagne !

Calculez la quantité de matériau dont vous avez besoin

Convaincu des avantages de la laine de verre ? Encore vous faut-il calculer la quantité de matériau nécessaire pour réaliser vos travaux d’isolation. Bonne nouvelle : vous n’aurez pas à sortir votre calculatrice pour y parvenir. Grâce à notre outil de calcul en ligne, les chiffres vous sont donnés automatiquement !

Trouvez les bons matériaux pour vos travaux d’isolation

Le calculateur pour l’isolation des toitures vous indique non seulement la quantité de matériau d’isolation dont vous avez besoin, mais aussi quels produits sont nécessaires pour assurer l’étanchéité à l’air de votre habitation. Vous saurez donc quels joint autocollant, pare-vapeur et kit d’étanchéité sont indispensables pour les travaux. Sachez que l’idéal est d’utiliser des produits issus de la même gamme et qui sont donc conçus pour être utilisés ensemble.

Cherchez immédiatement un revendeur

Maintenant que vous connaissez les quantités de produits qui vous seront utiles, il ne vous reste plus qu’à procéder aux achats. Vous n’aurez heureusement pas à aller de magasin en magasin, puisque notre outil de recherche de revendeurs vous indique où se trouvent les distributeurs ISOVER de votre région.

Des questions au sujet de vos travaux d’isolation ? N’hésitez pas à nous contacter.

Choisir une bonne isolation : voici nos 4 conseils

26/02/2020
  • News
isolatiespecialist
Vous comptez entamer des travaux d’isolation et cherchez le meilleur isolant à installer. Découvrez ici les points auxquels faire attention !
Votre habitation a grand besoin de travaux d’isolation et vous cherchez le meilleur spécialiste en la matière ? Notre conseil serait de ne pas précipiter votre décision et de prendre en compte différents facteurs qui vous permettraient de choisir le partenaire idéal pour effectuer ces travaux d’isolation. Dans cet article, vous trouverez les quatre principaux éléments auxquels vous devez être attenti(ve)f.

1.Optez pour un isolant durable

Vous vous sentez de plus en plus concerné par l’avenir de la planète ? Apportez alors votre pierre à l’édifice en choisissant des solutions respectueuses de l’environnement, l’isolant ne faisant pas exception. Sur le marché, vous trouverez des isolants fabriqués à partir de matériaux naturels et recyclés affichant une performance équivalente aux matières plastiques. Un exemple parfait de ces isolants durables n’est autre que la laine de verre isolante, qui se compose de débris de verre recyclés et d’une matière première inépuisable, du sable.

2.Un bon isolant, c’est un isolant thermique, acoustique et ignifuge

Outre la composition de l’isolant, il va de soi qu’il est primordial de se pencher sur ses performances. À ce propos, vous ne devez pas uniquement regarder les propriétés thermiques. En effet, la plupart des isolants sont aujourd’hui conçus pour respecter sans problème les normes énergétiques en vigueur, mais certains matériaux n’offrent, par exemple, aucune isolation acoustique. Il importe également que vous jetiez un œil aux propriétés ignifuges de votre isolant. Si l’on reprend notre exemple de la laine de verre, vous avez affaire à un isolant ininflammable, qui répond aux critères de réaction au feu les plus exigeants, à savoir les feux de catégorie A1.

3.Veillez à faciliter l’installation

Plus vous prendrez de temps à placer votre isolation, plus vous perdrez de temps et d’argent. Il est donc dans votre intérêt que vous en facilitiez l’installation. Un autre avantage de la laine de verre est sa flexibilité : elle se glisse ainsi juste en dessous de n’importe quelle structure de toit, comble les éventuelles fissures et crevasses et vous permet de limiter vos pertes thermiques. À ce propos, si vous comptiez ajouter une couche d’isolant à votre toit, nous vous conseillons d’utiliser la méthode la plus simple en installant le système de fixation Suspente PlaGyp® I d’ISOVER.

4.À ne pas négliger : la garantie !

Vous avez vite fait de ne pas y prêter attention, mais la garantie fait aussi partie des principaux facteurs qui doivent déterminer votre choix d’isolant. Chez ISOVER, vous bénéficiez par exemple d’une garantie de cinquante ans sur l’assortiment de solutions étanches Vario®.

Vous avez d’autres questions sur le choix d’isolation ? N’hésitez pas à contacter nos experts.
 

Isolation sonore pour votre salle de musique

05/12/2019
Geluidsisolatie voor je muziekkamer
Vous faites construire et vous rêvez d'une salle de musique ? Une bonne solution d'isolation est donc indispensable. Découvrez ici comment procéder.
Si vous voulez vraiment vous laisser aller, mieux vaut isoler le mur mitoyen de votre salle de musique avec le panneau ISOVER Party-wall. Nous avons conçu ce panneau rigide spécialement pour l'isolation acoustique des murs de séparation. Il réduit le phénomène de résonance dans la coulisse et évite tout contact entre les deux parois des murs creux. En remplissant le coulisse avec de la laine de verre, on évite en outre l'infiltration acoustique due aux discontinuités dans le plafonnage (à cause des prises électriques par exemple). Attention : cette solution n'est possible que pour les projets de nouvelles constructions, les murs existants ne peuvent pas être équipés de panneaux Party-wall.

Testé et approuvé

Le panneau Party-wall est une solution d'isolation qui garantit une isolation acoustique efficace sans ancrage. Vous obtenez en effet une isolation sonore de plus de 60 dB selon la norme EN-ISO 717-1. L'isolation acoustique s'exprime en Rw. Plus le Rw est élevé et plus l'isolation est efficace. Des tests montrent qu'avec un panneau Party-Wall de 30 millimètres, placé entre deux murs en blocs de construction rapide de 14 centimètres, on obtient un Rw (C;Ctr) de 69 (-4;-12) dB. Avec un panneau Party-Wall de 50 millimètres, placé entre deux murs de silico-calcaire de 15 centimètres, on obtient même un Rw (C;Ctr) de 74 (-2;-8) dB.

Une solution de rénovation pour votre salle de musique !

Vous souhaitez faire d'une pièce existante votre nouvelle salle de musique ? Ou vous souhaitez isoler non seulement le mur mitoyen, mais aussi les autres surfaces de la pièce ? Ce ne sont pas les solutions qui manquent ! Une contre-cloison avec ISOVER Comfortpanel 32 ou un mur de séparation avec ISOVER Sonepanel constituent également des options. Ces deux solutions conviennent en outre parfaitement pour l'isolation acoustique du plafond.

En savoir plus sur les solutions d'isolation d'ISOVER ? N’hésitez pas à contacter un de nos experts.
 

Isoler soi-même sa maison : quels sont les travaux à la portée des non-professionnels ?

14/11/2019
  • News
huis zelf isoleren
Isoler sa maison est une excellente idée pour ceux et celles qui souhaitent profiter d’un climat intérieur optimal, mais aussi réaliser des économies d’énergie substantielles. Vous envisagez de sauter le pas prochainement ? Découvrez ici les travaux d’isolation à votre portée et ceux qu’il vaut mieux confier à des professionnels.

Isoler soi-même sa maison : les travaux faciles…

L’isolation de la toiture est une mesure cruciale pour l’amélioration des performances énergétiques d’une habitation. En effet, un toit correctement isolé permettra de faire chuter les déperditions thermiques au sein de votre maison de près de 30 %. Et la bonne nouvelle, c’est que vous pourrez entreprendre vous-même l’isolation de votre toiture inclinée ! L’essentiel est de veiller à une bonne étanchéité à l’air de l’isolant mis en place. Recouvrez pour ce faire les panneaux d’isolation d’un pare-vapeur hygro-régulant et utilisez les accessoires conçus pour réaliser les finitions étanches à l’air (joints autocollants, mastic, etc.). De même, si vous voulez diviser une pièce et isoler acoustiquement la nouvelle cloison mise en place, vous pouvez installer les panneaux Sonepanel sans l’aide d’un professionnel.

… et ceux réservés aux installateurs professionnels !

Outre la toiture de votre logement, ses murs extérieurs devront eux aussi être, dans l’idéal, correctement isolés. Cette mesure vous permettra en effet de réduire les déperditions thermiques de 20 % à 25 % dans votre maison. Malheureusement, isoler soi-même les murs de sa maison est une tâche difficile qu’il est préférable de confier à un professionnel. Isoler un mur creux par insufflation ou une façade via l’extérieur est une tâche impossible à réaliser pour un bricoleur en herbe, tandis que l’installation de contre-cloisons demande une grande précision et une expertise aiguë. Ne tentez donc pas le diable, et faites confiance à des professionnels de l’isolation !

Vous cherchez un expert capable de vous aider à isoler votre logement ? ISOVER est là pour vous ! N’hésitez pas à nous contacter.

 

Mieux isoler sa maison ? Voici comment s’y prendre !

07/11/2019
  • News
huis beter isoleren
Vous cherchez à préserver la planète tout en épargnant quelques euros ? La meilleure solution est alors d’investir dans l’efficacité énergétique de votre habitation, mais encore faut-il savoir comment vous‑y prendre ! Pas de panique, le secret d’une maison économe en énergie n’a rien d’un mystère : il vous suffit de mieux l’isoler. ISOVER vous révèle ici comment procéder.

Mieux isoler votre maison ? Commencez par la toiture !

Si vous voulez mieux isoler votre maison, la première étape est d’améliorer le niveau d’isolation de votre toiture. Pourquoi ? Car la majorité des pertes de chaleur d’un logement (jusqu’à 30 %, tout de même) sont enregistrées au niveau du toit. Pour rétro-isoler votre toiture de manière rapide et efficace, l’idéal est donc d’utiliser le système all-in-one d’ISOVER. Ce système a été conçu pour apposer facilement une couche d’isolation supplémentaire au niveau de la toiture, ce qui vous permet de vous conformer sans difficulté aux normes d’isolation en vigueur et de profiter d’un confort thermique optimal.

Les murs, votre seconde priorité

Outre l’isolation de votre toiture, celle des murs extérieurs de votre maison est, elle aussi, cruciale. Entre 20 % et 25 % de la chaleur perdue par une habitation s’échappe en effet à travers les murs extérieurs, ce qui est loin d’être négligeable. La bonne nouvelle ? Il est possible de rétro-isoler des murs de plusieurs manières. Si les murs extérieurs de votre maison sont creux, vous pouvez premièrement y insuffler des flocons de laine de verre. L’isolant est alors soufflé dans les murs via de petites ouvertures créées dans la façade, pour un résultat quasi invisible. En revanche, si vos murs ne sont pas constitués d’une coulisse, vous pouvez les rétro-isoler par l’intérieur à l’aide de contre-cloisons. L’avantage de cette technique réside dans son niveau d’isolation accru, mais aussi dans son aspect esthétique, puisque vos murs seront comme neufs.

Évitez les courants d’air au niveau des portes et fenêtres

Les courants d’air sont une troisième et dernière cause de déperditions thermiques au sein de l’habitation. Tentez de les éviter au maximum, et vous préserverez les performances thermiques de votre maison. Pensez à installer des joints anti-courants d’air au niveau des portes et fenêtres, mais aussi à assurer une excellente étanchéité à l’air de votre maison en général. Veillez à ce que les panneaux d’isolation s’imbriquent parfaitement entre eux et épousent la forme de leur structure porteuse, qu’il s’agisse des murs, du sol ou des plafonds, et assurez-vous que le pare-vapeur soit correctement placé.

Vous désirez rétro-isoler votre habitation ? ISOVER vous aide volontiers dans ce projet. N’hésitez pas à nous contacter !

 

Comment savoir s’il est temps de remplacer votre isolation ?

17/10/2019
  • News
isolatie vervangen
Vous comptez rénover votre habitation et vous vous demandez si l’isolation déjà en place doit être remplacée ? Voici comment le savoir !
Vous avez récemment acquis une habitation en vue de la rénover ? Vous souhaitez donner une seconde vie à votre habitation actuelle ? Dans ce cas, vous vous demandez plus que probablement si l’isolation existante doit être remplacée ! Afin de répondre à vos questions, cet article vous en dit davantage au sujet du remplacement d’un matériau d’isolation.

L’isolation existante doit-elle être remplacée ?

La première question à se poser en cas de rénovation d’un logement est bien entendu la suivante : l’isolation en place doit-elle être oui ou non remplacée ? Cette question est d’ailleurs intéressante, puisqu’un remplacement ne sera pas toujours nécessaire si l’isolant original est de bonne qualité. Il a ainsi été démontré par Eurima, l’association européenne des fabricants de produits d’isolation, que la laine minérale offre des performances égales à ses performances de départ même après 55 ans de service. Face à une telle longévité, pourquoi donc la remplacer ? La réponse est simple : certaines situations ne vous laisseront d’autre choix que de remplacer l’isolation en place. C’est notamment le cas si vous rénovez votre logement et constatez que l’isolation ne répond plus aux normes en vigueur ou que l’isolant est endommagé.

Veillez à respecter les normes légales

Les autorités régionales imposent des normes de performance énergétique toujours plus strictes, ce qui n’est pas sans conséquence pour votre isolation. Le certificat de performance énergétique des bâtiments (ou certificat PEB), détermine par exemple les valeurs d’isolation à atteindre au niveau de la toiture, des murs et du sol des nouvelles constructions et logements en cours de rénovation ou d’un agrandissement. Malheureusement, si l’isolation existante ne répond pas aux nouvelles normes, celle-ci devra être remplacée ou renforcée.

Isolation endommagée ? Tentez de détecter l’origine du problème.

Autre situation envisageable : votre habitation présente des défauts au niveau de sa construction, qui ont fini par endommager l’isolant en place. Un exemple typique d’un tel cas de figure est l’isolant d’une toiture qui présente des taches d’humidité en raison de l’âge avancé de la couverture de toit ou des dégâts causés par une tempête. En revanche, si l’isolation est de bonne qualité et que vous constatez tout de même que le froid pénètre dans l’habitation, le problème est sans doute dû à un défaut d’étanchéité à l’air. Dans pareil cas, l’idéal est de contacter un expert qui se chargera d’en trouver la cause exacte.
 
Vous êtes confronté à des soucis d’isolation ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts, qui vous aidera volontiers dans votre recherche d’une solution.

Isolants acoustique et thermique : une pose simultanée est-elle envisageable ?

03/10/2019
  • News
geluidsisolatie
Saviez-vous qu’isolation thermique et isolation acoustique pouvaient être combinées ? Découvrez-en plus ici !
Vous vous attelez actuellement à l’isolation de votre logement et souhaitez l’isoler à la fois sur les plans thermique et acoustique ? Excellente idée ! Vous assurerez ainsi un climat intérieur sain dans votre habitation, mais réduirez aussi le niveau des nuisances sonores en provenance de la rue ou des voisins. Autre bonne nouvelle : si vous optez pour un isolant en laine de verre, vous combinerez sans difficulté isolation thermique et phonique. Découvrez-en plus ici !

Les avantages de la laine de verre

ISOVER utilise systématiquement la laine de verre pour procéder aux travaux d’isolation. Ce matériau offre en effet une multitude d’avantages, à commencer par sa résistance au feu et sa facilité de pose. En raison de sa structure fibreuse, la laine de verre possède en outre d’excellentes performances d’isolation thermique et acoustique. Résultat ? Vous n’avez qu’à installer un seul isolant pour profiter d’un confort thermique et acoustique optimal. Pratique, n’est-ce pas ?

Le principe de masse-ressort-masse

D’où la laine de verre tire-t-elle ses propriétés acoustiques ? Du principe physique de masse‑ressort‑masse. La laine de verre, matériau d’isolation flexible, fait alors office de « ressort » entre deux « masses », à savoir les parties extérieure et intérieure du mur creux d’une habitation. Lorsque des ondes sonores font vibrer la partie extérieure du mur, celles-ci se propagent dans le matériau d’isolation qui les amortit et les atténue en grande partie, et poursuivent leur chemin vers la partie intérieure du mur, qui vibre donc bien moins fort.

Isolation acoustique ISOVER

La gamme ISOVER propose un grand nombre de produits d’isolation acoustique. Vous trouverez chez nous des isolants acoustiques pour toitures inclinées, la solution idéale contre le bruit occasionné par le trafic routier, les avions ou les intempéries, mais également des produits pour l’isolation acoustique de plafond ou de murs mitoyens (les voisins bruyants, nous avons déjà tous connu ça !). L’isolation acoustique d’une habitation existante est aussi possible grâce à la pose de contre‑cloisons. L’avantage ? Cela vous évitera de devoir réaliser des travaux de démolition coûteux et, paradoxalement, assez bruyants. Enfin, les planchers en béton peuvent eux aussi être isolés contre les bruits d’impact au moyen d’une chape flottante.

Des questions au sujet de l’isolation thermique ou acoustique de votre habitation ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Laine de verre : dites adieu au modèle économique linéaire

26/09/2019
  • News
glaswolisolatie duurzaam
L’économie circulaire apporte une solution au modèle économique classique « take-make-waste ». Les isolants en laine de verre en sont le parfait exemple !

Le réchauffement climatique ne ment pas : l’Homme a trop longtemps consommé sans compter, au détriment de l’environnement dans lequel il vit. Face à ce constat amer, un nombre croissant de personnes choisissent donc de vivre durablement, entre autres grâce à l’isolation de leur logement, et se distancient du modèle économique classique « take-make-waste » (prendre-faire-jeter) selon lequel les matières premières et l’énergie sont utilisées afin de produire des biens qui, après consommation, atterrissent immédiatement à la poubelle. Heureusement, l’économie circulaire apporte une solution à ce modèle économique linéaire. Comment ? Voyons-le avec la laine de verre, un isolant durable !

L’économie circulaire

Alors que l’ancien modèle économique « take-make-waste » possède un caractère linéaire, l’économie circulaire tente quant à elle de mettre en place un cycle dont le point de départ serait aussi le point d’arrivée. En d’autres mots, l’objectif est de produire des matériaux et biens à la durée de vie aussi longue que possible qu’il suffit ensuite de recycler pour en faire de nouveaux produits. Ce type d’économie favorise donc le plus possible la production et l’utilisation de matériaux naturels et/ou recyclés.

La laine de verre, une durée de vie d’au moins 50 ans !

La durée de vie de la laine de verre fait partie de ses caractéristiques les plus prometteuses. En effet, ce matériau garantit non seulement une excellente isolation thermique et acoustique, mais la garantit aussi sur une période de plus d’un demi-siècle. Comment le savons-nous ? Eurima, l’European Insulation Manufacturers Association, a soumis à des tests la laine de verre présente dans des bâtiments arrivés en fin de vie après une cinquantaine d’années. Les résultats furent sans appel, puisque le matériau offrait les mêmes performances qu’au moment de sa pose. Il n’est d’ailleurs pas impossible que la laine de verre présente dans ces bâtiments aurait encore rempli son rôle durant de longues années, si seulement les bulldozers n’étaient pas entrés en action. Mais ça, ISOVER ne sera malheureusement jamais en mesure de le vérifier…

Un matériau d’isolation « vert »

La laine de verre est fabriquée à partir de verre recyclé et de matières premières naturelles comme le sable et la chaux. Dès sa phase de production, elle est donc extrêmement respectueuse de l’environnement. En outre, n’oublions pas que la laine de verre peut être recyclée une fois arrivée en bout de vie. Elle peut ainsi être reconvertie en laine à insuffler ou utilisée pour d’autres applications isolantes.

Vous souhaitez isoler votre logement à la laine de verre ? Nos experts répondent volontiers à vos questions

Isolation de la toiture : découvrez les erreurs les plus courantes

05/09/2019
  • News
fouten dakisolatie
Vous envisagez d’isoler la toiture de votre logement ? En voilà une excellente idée, mais encore faut-il savoir comment vous y prendre. Lorsqu’il est question d’isolation, les erreurs sont en effet plus faciles à commettre qu’on ne le pense. Suivez le guide !

Laisser la chaleur s’échapper

Une pose de qualité est un facteur important en matière d’isolation. Afin que la couche isolante soit aussi efficace que possible, évitez donc que la chaleur ne s’échappe de votre logement par des fentes et interstices entre les panneaux d’isolation. Assurez-vous donc que les raccords entre les panneaux soient correctement réalisés, mais aussi à ce que les panneaux jouxtent parfaitement la structure sur laquelle vous les fixez. Ne négligez pas non plus la pose du pare-vapeur étanche à l’air. Ce dernier ne peut être perforé ou interrompu, au risque de voir se former des ponts thermiques.

Ne pas isoler sa toiture complète

Sachez aussi que la seule manière d’obtenir un résultat d’isolation optimal est d’isoler votre toiture complète. Cela peut sembler logique, mais les lucarnes sont souvent laissées pour compte, de même que le pourtour des fenêtres de toit et les bords de la toiture, ce qui n’est pas sans conséquence.

Ne pas poser de pare-vapeur

Un pare-vapeur est une membrane étanche à l’air dont le rôle est d’éviter les flux d’air non‑contrôlés, mais aussi de permettre l’évaporation de la vapeur d’eau pour éviter qu’elle n’entraîne la formation de moisissures au sein des charpentes. Pensez donc toujours à poser un pare-vapeur hygro-régulant tel que Vario® KM duplex ou Vario® XtraSafe, et évitez si possible de le perforer (par exemple pour l’installation de spots encastrés).

Trop compresser le matériau isolant

Les matériaux d’isolation tels que la laine de verre doivent leurs propriétés isolantes à l’air pris au piège entre leurs fibres. Si vous compressez ces matériaux à l’extrême (installer 18 cm de laine dans un espace de 12 cm, par exemple), vous risquez donc d’extraire l’air qu’ils contiennent et de voir leurs performances d’isolation baisser.

Utiliser les mauvais produits

En achetant des produits d’isolation de qualité, vous aurez déjà accompli la moitié du travail ! En effet, une simple bâche en plastique faisant office de pare-vapeur ou un ruban adhésif non compatible avec le pare‑vapeur de votre choix seront souvent source de problèmes. Pour fixer un pare‑vapeur ISOVER Vario® KM duplex et étanchéifier ses raccords, l’idéal est d’utiliser le ruban Vario® KB1 ainsi que le kit d’étanchéité Vario® DoubleFit.

Vous désirez en savoir plus au sujet de l’isolation de la toiture ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts.