Laine de verre : dites adieu au modèle économique linéaire

26/09/2019
  • News
glaswolisolatie duurzaam
L’économie circulaire apporte une solution au modèle économique classique « take-make-waste ». Les isolants en laine de verre en sont le parfait exemple !

Le réchauffement climatique ne ment pas : l’Homme a trop longtemps consommé sans compter, au détriment de l’environnement dans lequel il vit. Face à ce constat amer, un nombre croissant de personnes choisissent donc de vivre durablement, entre autres grâce à l’isolation de leur logement, et se distancient du modèle économique classique « take-make-waste » (prendre-faire-jeter) selon lequel les matières premières et l’énergie sont utilisées afin de produire des biens qui, après consommation, atterrissent immédiatement à la poubelle. Heureusement, l’économie circulaire apporte une solution à ce modèle économique linéaire. Comment ? Voyons-le avec la laine de verre, un isolant durable !

L’économie circulaire

Alors que l’ancien modèle économique « take-make-waste » possède un caractère linéaire, l’économie circulaire tente quant à elle de mettre en place un cycle dont le point de départ serait aussi le point d’arrivée. En d’autres mots, l’objectif est de produire des matériaux et biens à la durée de vie aussi longue que possible qu’il suffit ensuite de recycler pour en faire de nouveaux produits. Ce type d’économie favorise donc le plus possible la production et l’utilisation de matériaux naturels et/ou recyclés.

La laine de verre, une durée de vie d’au moins 50 ans !

La durée de vie de la laine de verre fait partie de ses caractéristiques les plus prometteuses. En effet, ce matériau garantit non seulement une excellente isolation thermique et acoustique, mais la garantit aussi sur une période de plus d’un demi-siècle. Comment le savons-nous ? Eurima, l’European Insulation Manufacturers Association, a soumis à des tests la laine de verre présente dans des bâtiments arrivés en fin de vie après une cinquantaine d’années. Les résultats furent sans appel, puisque le matériau offrait les mêmes performances qu’au moment de sa pose. Il n’est d’ailleurs pas impossible que la laine de verre présente dans ces bâtiments aurait encore rempli son rôle durant de longues années, si seulement les bulldozers n’étaient pas entrés en action. Mais ça, ISOVER ne sera malheureusement jamais en mesure de le vérifier…

Un matériau d’isolation « vert »

La laine de verre est fabriquée à partir de verre recyclé et de matières premières naturelles comme le sable et la chaux. Dès sa phase de production, elle est donc extrêmement respectueuse de l’environnement. En outre, n’oublions pas que la laine de verre peut être recyclée une fois arrivée en bout de vie. Elle peut ainsi être reconvertie en laine à insuffler ou utilisée pour d’autres applications isolantes.

Vous souhaitez isoler votre logement à la laine de verre ? Nos experts répondent volontiers à vos questions

Trois mesures à suivre pour vivre durablement

19/09/2019
  • News
duurzaam wonen
Le réchauffement climatique est une réalité difficile à ignorer. Découvrez donc ici les mesures à prendre pour économiser l’énergie et vivre plus durablement.

Il ne vous aura sans doute pas échappé que la Terre a connu des jours meilleurs. En raison du réchauffement climatique, nous sommes aujourd’hui exposés à des conditions climatiques toujours plus extrêmes, qu’il s’agisse de sécheresses inédites ou de moussons torrentielles, sans oublier la hausse du niveau des mers et le dérèglement de notre écosystème. Vous vous demandez comment remédier, à votre échelle, à cette situation alarmante ? Découvrez dans cet article comment vivre durablement et ainsi mettre un frein au réchauffement climatique. Puisque l’Homme est responsable de ces dérèglements climatiques, lui et lui seul pourra y apporter une solution, vous y compris.

1. Quelques mesures simples pour vivre durablement

Vous désirez changer votre manière de vivre ? Pas la peine d’investir des sommes considérables et un temps précieux pour y parvenir. Ces quelques mesures faciles à appliquer en sont la preuve :
  • Placer des films réfléchissants derrière vos radiateurs et des manchons d’isolation sur vos canalisations de chauffage.
  • Installer un pommeau de douche économique.
  • Remplacer vos ampoules à incandescence par des ampoules LED.
  • Baisser la température de votre chauffe-eau à 60 °C.
  • Utiliser votre séchoir le moins possible.
  • Manger des fruits et légumes de saison produits à échelle locale.

2. Un logement durable grâce à une bonne isolation

Si vous comptez construire votre propre logement, toutes les possibilités s’offrent à vous et bâtir une maison durable ne devrait pas être un souci. Dans une maison existante, en revanche, des travaux d’isolation d’envergure devront être réalisés pour moins impacter l’environnement. La priorité absolue est l’isolation de la toiture, car la majorité de la chaleur d’une habitation s’échappe par le toit. Il est également conseillé d’isoler les murs extérieurs soit par leur coulisse s’ils sont creux, soit par l’extérieur ou par l’intérieur à l’aide d’une contre-cloison isolée avec ISOVER Comfortpanel 32. Pensez enfin à isoler le plafond de votre cave si vous en avez la possibilité.

3. Un système de chauffage durable

Sachez également que vous économiserez une grande quantité d’énergie grâce à l’installation d’une nouvelle chaudière et de systèmes de chauffage exploitant les énergies renouvelables, tels que les panneaux solaires ou une pompe à chaleur.

Vous désirez en savoir plus au sujet de l’habitat durable ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Construction durable : 3 points auxquels être attentif

04/07/2019
  • News
duurzaam bouwen
Construire durablement, c’est optimiser en permanence votre consommation d’énergie et d’eau. Découvrez dans notre article comment y parvenir !
Qui dit construction durable, dit que vous cherchez à créer une habitation qui réduit au minimum votre consommation d’eau et d’énergie. Vous trouverez donc logique que, pour remplir cet objectif, il est essentiel d’opter pour des matériaux qui soient également durables. Certes, mais quels sont les points à privilégier au moment de choisir lesdits matériaux ? Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir si vous comptez construire ou rénover votre habitation !

1.Partez sur de bonnes bases : attention à l’emplacement et à l’orientation de votre habitation

Ceux qui privilégient la durabilité avant toute autre chose veilleront à choisir un terrain se trouvant dans un centre-ville ou au centre d’un village. En gardant les habitations à proximité l’une de l’autre, vous contribuez d’une part à la protection de la nature et des terrains agricoles et, d’autre part, vous évitez des travaux d’installation de nouvelles infrastructures tels que des routes, des rigoles ou encore des canalisations. En outre, il importe que vous soyez attentif à l’orientation de vote future habitation. Comme le soleil est une source gratuite d’énergie, vous avez tout à gagner à orienter vos pièces de vie vers le sud ; plus de chaleur et de luminosité. La même chose vaut pour votre salle de bain : en l’exposant du côté sud, vous pourrez gagner quelques degrés supplémentaires.

2.Construisez une habitation compacte et évolutive

Pour limiter les déperditions énergétiques, essayez d’atteindre le plus grand volume habitable sur la plus petite surface extérieure possible (façade). La construction d’une maison compacte nécessite en effet moins de matériau, ce qui en réduit les coûts. Veillez également à ce que votre maison puisse évoluer dans le temps, notamment après le départ de vos enfants et en tenant compte de votre nécessité d’avoir un espace pour vos loisirs, etc. En imaginant une habitation flexible, vous facilitez à l’avance les travaux d’adaptation, et réduisez par conséquent leurs coûts, tout en assurant votre confort pour de longues années à venir.

3.Prestations énergétiques : pensez isolation !

Le niveau E de votre habitation est calculé sur la base de différents facteurs qui influencent votre consommation énergétique. Depuis le 1er juillet 2019, la Région wallonne a fixé le niveau maximal de cette norme à E65, et passera à E45 à partir de 2021. En Région bruxelloise, les normes PEB ne s’expriment pas en norme E, mais va plutôt se baser sur la consommation d’énergie primaire, fixée à 15kWh/m².an.
Au moment de choisir votre matériau d’isolation, vous devez non seulement tenir compte de ses performances thermiques, mais également de l’impact de ce matériau sur la longévité de votre bâtiment, y compris au moment de la démolition et du recyclage. Vous pouvez trouver les résultats d’une telle analyse du cycle de vie (LCA, Life Cycle Analysis) dans la déclaration environnementale d’un produit (EPD, Environmental Product Declarations). ISOVER est la seule et unique entreprise dans le secteur de la construction belge à disposer d’un certificat « verified EPD » pour chacun de ses produits ! Vous trouverez davantage d’informations à ce sujet dans cet article.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’isolation durable ? Nos experts se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions !
 

Quelle est la durée de vie de la laine de verre ?

07/02/2019
  • News
isolatie vervangen
Avant d’investir dans un matériau d’isolation, il est normal de vouloir en connaître la durée de vie. Découvrez vite celle de la laine de verre !
Isoler son habitation représente un investissement financier de taille, sans oublier que la qualité du matériau d’isolation choisi se révélera déterminante pour votre confort de vie et vos dépenses énergétiques. Avant de mettre la main au portefeuille, il est donc préférable de savoir pendant combien d’années vous profiterez de votre investissement. Analysons dans cet article la durée de vie d’un isolant unique : la laine de verre !

Une durée de vie de (minimum !) 55 ans pour la laine de verre

Optez pour la laine de verre comme matériau d’isolation et vous ne serez pas déçu du résultat. Ignifuge, la laine de verre affiche des performances d’isolation thermique et acoustiques exceptionnelles et les conserve même 55 ans après sa pose, voire plus longtemps encore. Comment en sommes-nous aussi sûrs ? L’association Eurima (the European Insulation Manufacturers Association) a réalisé des tests sur des bâtiments voués à la destruction après 55 ans de bons et loyaux services. Sans doute leur isolation en laine de verre pouvait-elle encore remplir sa fonction durant de nombreuses années, mais aucune preuve n’a pu en être apportée compte tenu de la destruction des bâtiments. Sachant que la majorité des propriétaires procèdent à l’isolation de leur habitation vers l’âge de trente ans, il est toutefois raisonnable d’affirmer que la laine de verre les accompagnera tout au long de leur vie.

Une pose correcte est indispensable

Si vous souhaitez profiter au maximum de la longévité de la laine de verre, notez que cette dernière devra être correctement installée. Jouez donc la carte de la sécurité et faites appel à un entrepreneur agréé pour vos travaux d’isolation.

Durable à bien d’autres égards

La laine de verre est un matériau d’isolation pouvant être qualifié de durable si l’on considère qu’elle possède une longue durée de vie, mais elle est également durable à bien d’autres égards. Saviez‑vous par exemple que la laine de verre est fabriquée à l’aide de verre recyclé et de matière premières naturelles telles que le sable et le calcaire ? Inutile de préciser que ce matériau est donc respectueux de l’environnement et sans danger pour la santé. De plus, la laine de verre peut être recyclée en d’autres produits d’isolation une fois arrivée en fin de vie. Après une première utilisation, celle-ci reçoit donc une seconde chance sous forme, entre autres, de laine à insuffler de haute qualité.
Vous désirez obtenir plus d’informations au sujet des différentes applications de la laine de verre ? Nos collaborateurs se font un plaisir de vous aider.
 

Le coach Q-ZEN apprend la Wallonie à construire Q-ZEN

20/03/2018
  • Communiqué de presse
QZENRGBweb
Pour inciter les candidats constructeurs wallons à construire Q-ZEN (Quasi-Zéro Energie) dès à présent au lieu d’attendre la limite obligatoire de 2021, la plateforme www.construireQ-ZEN.be est lancée aujourd’hui, jour d’ouverture de Batibouw. Sur ce site, le coach Q-ZEN explique clairement qu’il est actuellement déjà faisable et abordable de construire selon les normes de demain et ce que construire Q-ZEN signifie concrètement dans la pratique.
 
Selon la directive européenne EPBD (Energy Performance of Buildings Directive), toute nouvelle habitation construite en Europe doit répondre aux normes NZEB (Nearly Zero Energy Building). Les autorités flamandes ont traduit cette directive en 2013 sous la dénomination BEN (Bijna-EnergieNeutraal). Les autorités wallonnes quant à elles parlent depuis l’année dernière de la norme Q-ZEN.
 
Toute nouvelle habitation, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, est qualifiée Q-ZEN lorsqu’elle répond à certaines conditions en matière de performance énergétique, étanchéité à l’air, ventilation, demande de chaleur, transmission de chaleur, production de chaleur et risque de surchauffe. Ces conditions sont affichées sur www.construireQ-ZEN.be (voir le bouton : c’est quoi, Q-ZEN ?) mais sont encore très théoriques pour de nombreux maîtres d’ouvrage.
 
Pour expliquer clairement ce que cela signifie concrètement de construire Q-ZEN, plusieurs leaders du marché du bâtiment en Flandre se sont déjà associés en 2014 pour réaliser le site www.iedereenBEN.be. Avec succès. Car 52% des constructeurs flamands construisent déjà Q-ZEN au lieu d’attendre 2021, la date d’obligation légale, pour devenir Q-ZEN.
 
Aujourd’hui, avec le lancement du site www.construireQ-ZEN.be, il est temps d’inciter les candidats constructeurs wallons à faire la même chose.
 
Pour inciter tous les wallons à devenir Q-ZEN, un coach Q-ZEN vous accompagnera sur le site et vous guidera au travers des 5 étapes à parcourir pour réaliser une habitation Q-ZEN : de ‘toiture et sol’, ‘murs extérieurs’, ‘verre et fenêtres’, à ‘ventilation’ et ‘chauffage et énergie renouvelable’. A chacune de ces étapes, des informations sont données sur les prescriptions légales, les solutions possibles, les distributeurs, des conseils de financement, …
 
www.construireQ-ZEN.be et www.IedereenBEN.be sont des réalisations en collaboration avec AXA Banque, Deceuninck, ISOVER, Recticel Insulation, Renson, Saint-Gobain Construction Glass, Viessmann et Wienerberger. Ils sont les précurseurs pour faire connaître aux candidats constructeurs tous les avantages et principes de la construction Quasi Zéro Energie.

Saint-Gobain publie une brochure sur sa stratégie en matière de climat

01/12/2015
  • News
thumb Saint-Gobain sustainability
Saint-Gobain a publié une nouvelle brochure sur sa stratégie en matière de climat:

Intitulée "Agir pour le climat", la brochure contient les thèmes suivants:
 
  • l'engagement de Saint-Gobain en matière de durabilité et d'environnement p. 5,
  • le développement de produits pour plus d'efficacité énergétique, p. 8-9
  • Innovations pour le marché de l'habitat p. 10-12

Agir pour le climat