Quelle est la différence entre le bruit aérien et le bruit d’impact? | Isover.be
Pour mettre en œuvre une isolation adaptée, il est important de distinguer le bruit aérien du bruit d’impact. Dans le cas du bruit aérien, une source sonore transmet le son en faisant vibrer l’air. Lorsque ces vibrations atteignent notre tympan, nous les percevons comme du son. Les exemples de bruit aérien sont : la voix humaine, les appareils de télévision et Hi Fi, les instruments de musique,... Ces bruits aériens peuvent se propager de l’extérieur à l’intérieur, entre deux espaces dans le même bâtiment ou dans deux bâtiments attenants (radio chez soi ou télévision des voisins), mais aussi de l’intérieur vers l’extérieur.
On parle de bruit d’impact lorsque la construction est directement sujette aux vibrations provenant de la source sonore. Cette vibration se propage dans la construction et fait vibrer l’air dans un autre espace. Des exemples: les hauts talons qui frappent le carrelage, une porte qui claque, le bruit lorsqu’on enfonce un clou dans un mur, les pattes de chaise sur un sol dur,…
Il arrive souvent que les bruits aériens et d’impact soient combinés: un piano, par exemple, émet un bruit aérien par l’intermédiaire du sol en bois, mais il produit également du bruit d’impact par le biais de ce même sol.
Back to FAQ list