Construire une maison durable et écologique

La laine de verre jaune est désormais officiellement verte. L’isolation est invisible après la mise en oeuvre. Qu’elle soit bleue, jaune ou rouge, cela n’a donc pas d’importance. Ce qui compte, c'est la couleur du procédé de production. Il doit être aussi vert que possible, c'est notre opinion chez Isover. Nous ne parlons pas de petits changements superficiels, mais d’une approche durable globale : choix des matières premières (75% de verre recyclé), système de recyclage (pour les produits et les palettes), réduction d'émissions de l’usine… Ces changements n’affectent en rien la qualité, même après 50, voire 100 ans. 

Glascontainer.jpg   

Isover affiche l’impact environnemental de ses produits
La construction durable implique d’utiliser des produits performants.
Le concept de la maison passive : la Maison Multi-Confort
Investir dans la durabilité
Plus d'information

Isover affiche l’impact environnemental de ses produits

Pour la construction durable, il est important de faire des choix sur la base de critères objectifs et mesurables. Car ce qui semble écologique ne l’est pas toujours. De plus, votre choix doit être évalué à long terme, selon le principe « cradle to cradle » (du berceau à la tombe) : de l’extraction des matières premières en passant par la production et le transport jusqu’à la phase d’utilisation complète et à leur transformation en déchets ou au recyclage.

Isover dispose désormais de l’empreinte écologique de ses matériaux d’isolation. Des analyses de cycle de vie (ACV) mesurant l’impact de chaque produit sur l’environnement et sur la société ont donc été réalisées. Et elles ont donné lieu à des résultats surprenants. Par exemple, la laine de verre Isover peut présenter une ACV encore meilleure que la laine de chanvre Isover, une alternative végétale.

Les analyses de cycle de vie qu’Isover met à disposition sont basées sur les normes en vigueur, contrôlées par une instance externe (ECOBILAN, une division de PriceWaterhouseCoopers) et sont valables pour le cycle de vie complet d’un produit. 

La construction durable implique d’utiliser des produits performants.

Un matériau d’isolation doit tout d’abord offrir une bonne isolation. La laine de verre Isover offre non seulement un confort thermique, mais également un confort acoustique et anti-incendie. En outre, la laine de verre est une solution très économique. En effet, les grands paquets d’isolants restent abordables.

Pour ce qui est des prestations, Isover propose avec Multimax 30, un panneau de laine de verre pour les murs et les façades présentant la meilleure valeur d’isolation de son segment. La valeur lambda d’Isover Multimax 30 s’élève à 0,030 W/m.K – un record absolu, avec des valeurs concurrentes allant de 0,032 à 0,034. De nouvelles techniques de fibrage rendent la nouvelle génération de laine de verre plus douce et plus confortable à placer.

Le concept de la maison passive : la Maison Multi-Confort

Vous désirez réduire les émissions de CO2 de près de 90 % ? Vous cherchez à réduire votre consommation de gaz naturel ou de mazout sur base annuelle à 1,5 m³ par m² de surface au sol ? Grâce au concept de maison passive d’Isover, c’est loin d’être du domaine de la fiction ! La Maison Multi-Confort est un concept global abordable pour toute personne désirant construire de façon passive ou cherchant à économiser de l’énergie de manière générale.

Investir dans la durabilité

La laine de verre Isover est composée à 75 % de déchets de verre recyclés. Les autres matières premières sont principalement du sable et de la chaux, des matières premières naturelles et inépuisables. La laine de verre est réutilisable et totalement recyclable. Du point de vue du rendement, Isover peut présenter des chiffres parlants : 1 m³ de matière première équivaut à 150 m³ de laine de verre et 1 bouteille en verre, à 1,5 m² d’isolant. Le cycle de vie de 50 ans permet de récupérer environ 225 fois l’énergie nécessaire pour produire la laine de verre.

Le concept de durabilité est également appliqué autant que possible au niveau de la production. En quelques années, la consommation énergétique nécessaire à la production a été réduite de 20 %. Cet été, Isover a investi dans un nouveau four à verre économe en énergie qui permet une nouvelle réduction de 6 % de la consommation énergétique. Ces dernières années, Isover est également parvenu à réduire les déchets de production à moins d’1 %. Par ailleurs, l’unité de production réutilise l’eau de refroidissement d’une entreprise de production voisine, permettant une économie annuelle de 80 000 m³ en eau souterraine.

En raison de ses propriétés de compression élevée, la laine de verre Isover permet de réaliser jusqu’à 75 % d’économie sur les coûts de stockage et de transport de ses produits. De plus la laine de verre Isover est produite localement, ce qui permet de réduire au maximum les distances de transport (ainsi que les émissions de CO2 qui y sont associées).

Plus d'information 



Télécharger la brochure